Achats Vins

Edition du 31/03/2015
 

CHATEAU DU GRAND BOS : UN AUTHENTIQUE CRU BOURGEOIS

Référence

Château du GRAND BOS

Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle.


Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce « Bourdieu » - depuis le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes – depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2006 : robe rubis soutenu limpide et brillante. Nez ouvert, aérien avec de fines épices, réglisse et cerise noire. En bouche, concentration aromatique, rondeur des tanins, notes de cuir et de fruits légèrement cuits. Finale soutenue rehaussée d’un fin boisé. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Blanc 2009 : robe soutenue aux reflets or-vert. Nez de belle intensité de fleurs séchées et de vanille. En bouche, souplesse et fruité discret. Blanc 2010 : robe jaune pâle. Nez frais, mentholé, minéral, léger toasté, nuance florales. En bouche, le bois est présent sans masquer le fruit, bon équilibre. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir.

   

CHATEAU DU GRAND BOS : UN AUTHENTIQUE CRU BOURGEOIS

André Vincent

33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (r)
DEUTZ (William Deutz)
DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
Pierre ARNOULD (Aurore)
PAUL BARA (Réserve) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)
VEUVE CLIQUOT (Grand Dame)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
René RUTAT (Millésimé)
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Philippe DUMONT (Prestige)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
GATINOIS (Grand Cru)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
Laurent LEQUART (Prestige)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
Germar BRETON (Blanc de Blancs)*
GREMILLET (Evidence)*
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
HUOT (Carte Noire)
Rémy MASSIN (Prestige)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)*
BARDOUX (Millésimé)*
GOUTORBE (Spécial Club)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
Christian BRIARD (Ambre)*
DOUSSOT (Grande Cuvée)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
André TIXIER et Fils (Millésime)*
VIGNON Père et Fils (Marquises)
BRION-BOIZARD (Brut)
R. DUMONT et Fils
MOREL Père et Fils (Cuvé Gabriel)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
QUATRESOLS-GAUTHIER (Blanc de noirs)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Millésime)*
BOUCHÉ (Millésimé)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
Claude RIGOLLOT (Millésimé)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Bernard LONCLAS (Prestige)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
BOIZEL (Grand Vintage)
DELAUNOIS (Sublime)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)
MUMM (R. Lalou)*
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
BRIGITTE BARONI
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DANGIN (Prestige)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
COLIN (Grand Cru)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
CHASSENAY d'ARCE (Premier)*
Nicolas MAILLARD (Platine)
GALLIMARD (Quintessence)
ERIC LEGRAND
MOUZON LEROUX (Prestige)*
PRIEUR (Millésimé)
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
BERTEMES (Extra)
Claude BARON (Topaze)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Franck DEBUT (Tradition)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)*)
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
FLEURY (Fleur de l'Europe)
ROLLIN (Grande Réserve)
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
Robert JACOB (Collection Privée)*
(VOLLEREAUX (Marguerite)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Michel GENET (Grand Cru))
PIERRARD (Blanc de blancs)
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
FOISSY JOLY (Grande Cuvée)
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
BONNAIRE (Millésimé)*
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
DUMENIL (Prestige)
BLIARD-MORISET (Réserve)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de FAMILONGUE


Domaine de 28 ha de vignes, mené en lutte raisonnée, aucun engrais chimique ni désherbant. Des propriétaires sympathiques et passionnés, Jean-Luc Quinquarlet, dentiste à Saint-André de Sangonis, et Martine, son épouse, retraitée de la Poste, ont débuté leur activité de vignerons indépendants en 2002, après plusieurs années de travail en cave coopérative. Vous aimerez comme nous ce Coteaux-du-Languedoc Terrasse du Larzac l'Envol de Familongue 2012, puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d'une longue finale en bouche, savoureux, tout en harmonie. Le 2010, médaille d'Or Mâcon 2012, est remarquable, de robe pourpre, bien corsé, d'une belle charpente, où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche et classique. Le Coteaux-du-Languedoc rouge Les 3 Naissances 2010, médaille d'Or à Vienne 2012, un vin qui m'a séduit avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais fins, riche au nez comme au palais, d'excellente évolution comme le Carignan de Familongue 2012, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche marquée par les fruits rouges. L'Envol de Familongue blanc 2012, issu de raisins provenant de deux terroirs : un au nord de Saint-André-de-Sangonis, qui est composé de cailloutis calcaires d'origine cryoclastique intégrés dans une trame de terre argilo sableuse; l'autre au sud, avec un sol de graves des hautes terrasses anciennes fluviales fait de galets roulés dans une trame sableuse. Ces deux terroirs qualitatifs sont peu riches et très drainants. Cela donne ce vin séduisant, suave, tout en arômes et vivacité, aux senteurs persistantes, qui allie la fraîcheur à la souplesse. Le rosé Un Eté à Familongue est une réussite, au nez de fraise, gourmand et friand, tout en bouche.

Martine et Jean-Luc Quinquarlet
3, rue Familongue
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 57 59 71 et 06 10 29 52 18
Télécopie :04 67 57 26 32
Email : contact@domainedefamilongue.fr
Site personnel : www.domainedefamilongue.fr

Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Incontestablement au sommet. J'apprécie ce propriétaire depuis le premier Guide ! Roland a vinifié sa première récolte en 1976, un fameux millésime obtenu après une formation de technicien en viticulture oenologie au Château de la Tour Blanche, dans le Sauternais. Jeanine a fait ses débuts de viticultrice avec le millésime 1982, après avoir effectué la même formation à l'Oisellerie à Angoulême. En 1984, ils ont réuni, sous le nom de Petiteau-Gaubert, des terroirs et des vignes issus d'un patrimoine familial, datant du XVIIe siècle. Quand la relation qui unit le vigneron et sa vigne s'exprime avec passion et dans le respect des valeurs humaines et naturelles, la protection de l'environnement et la recherche de la qualité deviennent deux soucis majeurs. C'est pourquoi le domaine de la Tourlaudière est cultivé selon le cahier des charges " Terra Vitis" depuis 2004. L'observation, la réflexion et les choix agronomiques permettent d'aller dans le sens d'une agriculture durable, et de récolter des raisins de qualité. Leur fils Romain a rejoint le domaine depuis trois ans et en reprend les rennes en janvier 2015. Tout cela explique ce Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie cuvée Domaine de la Tourlaudière 2013, franc comme on les aime, aux senteurs persistantes (reinette, citron...), que je savoure régulièrement sur des crevettes grises. Le 2011, avec ces notes d'agrumes, de tilleul et de fleurs fraîches, sec et suave à la fois, est l'un des meilleurs de l'appellation, distingué, alliant finesse et structure. Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine Goulaine Cru Communal 2009, d'une jolie complexité d'arômes où l'on retrouve des nuances de citron, un vin dense et distingué à la fois.

Earl Petiteau-Gaubert - Roland, Jeanine et Romain Petiteau
174, rue de Bonne-Fontaine
44330 Vallet
Téléphone :02 40 36 24 86 et 06 89 73 87 47
Télécopie :02 40 36 29 72
Email : vigneron@tourlaudiere.com
Site personnel : www.tourlaudiere.com

Domaine SERGUIER


Le Domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape. Beau Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2012 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 90 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 12 mois en barriques, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2012, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, dégage des arômes flatteurs d'agrumes, de tilleul et de genêt, de bouche délicatement suave, vraiment charmeur. Goûtez aussi le Châteauneuf-du-Pape Tradition rouge 2012, corsé, de belle robe soutenue, aux notes de sous-bois et de fraise cuite, alliant structure et souplesse.

Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Télécopie :04 90 83 73 42
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-serguier.com

DOMAINE DE BELLEVUE


On retrouve des écrits sur Bellevue dès le XVIIème siècle. C’était alors le pavillon de chasse de nobles toulousains. La naissance du Domaine viticole date de la fin du XVIIIème siècle. Depuis cette date, on a toujours fait du vin à Bellevue. C’est en 1977, qu’Hélène Péra rachète le domaine, et entreprend de lourds travaux pour restaurer la propriété. Cette diplômée de Lettres Anciennes, décide de se reconvertir et d’entreprendre les formations nécessaires pour produire son propre vin. Huit ans de travail et d’investissements seront nécessaires pour remettre le vignoble en état et aboutir à la naissance en 1984 de la première bouteille. Cette première cuvée en blanc obtient une médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris et marquera le début de l’aventure. L’utilisation des produits phytosanitaires est raisonnée, dans une démarche de qualité et de protection de l’environnement. Le travail du sol est privilégié, les vendanges sont mécaniques. Son IGP Côtes-de-Thongue rouge Rive Gauche 2010, (Cabernet-Sauvignon, Syrah), est un vin au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes d’humus, de poivre et de réglisse en bouche, corsé et bien épicé. L’IGP Côtes-de-Thongue rouge Séduction 2011 (Syrah, Grenache, Petit Verdot), est corsé, aux tanins très soyeux mais très fermes également, au nez complexe (fraise des bois, réglisse). L’IGP Côtes-de-Thongue Chardonnay 2013, aux notes de pêche, est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant comme cet autre IGP Côtes-de-Thongue Viognier 2013, avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, gras, très floral, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques. 

Olivier Fernandez

34290 Montblanc
Téléphone :04 67 98 50 01
Télécopie :04 67 98 58 66
Email : domainedebellevue@vinsdusiecle.com
Site : domainedebellevue
Site personnel : www.vin-domainedebellevue.com


> Nos dégustations de la semaine

Lucien SCHIRMER & Fils


Ce domaine exploité en 1819 par Sébastien Schirmer, éleveur et viticulteur, ne s’est spécialisé en viticulture que dans les années 1970 sous l’implusion de Lucien, père de Thierry, qui conduit ce vignoble de 10 ha en culture raisonnée.
Le Gewurztraminer cuvée Antoine 2012, équilibré, de bonne bouche parfumée, aux connotations de citron et de pomme, franc et frais, est de bouche savoureuse (7,50 € environ). Très joli Pinot Blanc 2012, bien typé lui aussi, au nez complexe et puissant, bien harmonieux, aux notes de fruits secs (amande, noix) et de petites fleurs, de bonne bouche parfumée. Le Gewurztraminer Zinnkoepflé 2012 est de jolie robe dorée scintillante, un vin de belle vinosité mais avec cette pointe de nervosité caractéristique due aux subtiles notes d’agrumes, de très bonne bouche. Goûtez le Crémant d’Alsace, de belle robe, fin et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, d’une jolie finesse d’arômes, parfait à l’apéritif (6,20 €), et le Sylvaner 2013, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair.

Thierry Schirmer
22, rue de la Vallée
68570 Soultzmatt
Tél. : 03 89 47 03 82 et 03 89 47 66 12
Fax : 03 89 47 02 33
Email : vins.alsace.schirmer@orange.fr
www.alsace-schirmer.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de BAVOLIER


Une propriété familiale de 10 ha, qui existe depuis 1860.
Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux 2011, qui bien mérité sa médaille d’Argent à Mâcon, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme en bouche. Le 2010, médaille d’Argent à Bordeaux, n’a rien à lui envier, classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe, aux senteurs de pruneau et d’épices, avec des tanins mûrs. Le 2009, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de groseille et de poivre, dense en bouche, généreux, de charpente souple et riche à la fois (4,20 €). Le 2008, Médaille d’Or au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, au nez d’épices et de sous-bois, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), a des tanins qui commencent à se fondre (4,50 €).  
Pierre Lambert - Earl Lambert & Fils
15, chemin de Maugey
33360 Camblanes-et-Meynac
Tél. : 05 56 20 76 72 et 06 99 52 32 83
Fax : 05 56 20 1737
Email : domaine.bavolier@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

KRUG


Au sommet des sommets. Groupe LVMH. Cela fait plus de trois décennies que j’excite mes papilles (et ceux de ma famille) avec ce Champagne, qui regorge de tout ce que l’on aime, l’élégance et l’exubérance, la race et la personnalité.
Grandiose Krug rosé brut, donc, provenant des trois cépages et de plusieurs millésimes, d’une délicatesse extrême, très persistant au nez comme en bouche, très parfumé (rose, fraise, amande...), d’une grande fraîcheur, un très grand Champagne corsé mais d’une très grande finesse, de belle robe très pâle, dont le contenant est également une référence, un vin qui “colle” à un homard ou du caviar (240 € environ).
Le Krug 2003, marqué certes par ce millésime chaud et puissant, mais, contre toute attente, parfaitement frais, au nez comme en bouche, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé, une très belle réussite. Formidable 2000, un très grand vin d’une élégance rare, aux connotations de pain grillé, de narcisse et d’abricot, d’une ampleur impressionnante en bouche, l’une des plus belles bouteilles que j’ai débouché cette année. Superbe Champagne Krug Grande Cuvée brut, très typé, un vin tout en structure et parfums (miel, abricot sec, genêt…), puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche, d’excellente garde, parfait sur des crustacés comme sur un foie gras (150 € environ). Le Krug 1998, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, de belle expression, un très grand vin mêlant maturité et fraîcheur, généreux et harmonieux, très délicat, ce qui n’est vraiment pas si facile. Le vin est à déboucher sur des plats de viandes blanches à la crème ou un gigot d’agneau, notamment (205 € environ). Splendide, le Clos du Mesnil 1996 est évidemment hors normes, d’une très grande subtilité d’arômes, un très grand Champagne qui allie finesse et suavité, au nez complexe, un vin racé et charmeur, très puissant, qui possède sa propre originalité, avec ces notes de fumé spécifiques, il tient sur les viandes rôties comme sur les plats épicés.
Et puis, pour le fervent des technologies interactives que je suis, on ne peut qu’applaudir la belle idée de ce “Krug Id” (un numéro sur l’étiquette au verso) qui vous permet de connaître l’histoire de votre flacon si particulière. Le premier chiffre correspond au trimestre où votre bouteille a quitté les caves Krug et les deux suivants à l’année. Ce code est une référence vous permettant de collectionner plusieurs bouteilles avec différents Krug Id afin de les laisser vieillir et de les déguster quelques années plus tard. Il fallait le faire, Krug l’a fait, bravo !

Margareth Henriquez et Olivier Krug
5, rue Coquebert
51100 Reims
Tél. : 03 26 84 44 20
Fax : 03 26 84 44 49
Email : krug@krug.fr
www.krug.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins




> Les précédentes éditions

Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012

 



Domaine la CROIX CHAPTAL


Domaine du CHAILLOT


ROEDERER


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


Château CROZE de PYS


DRAPPIER


Château BELLE GARDE


Domaine des GÉLÉRIES


Château FONROQUE


Cave Les Vins de ROQUEBRUN


Château REDORTIER


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Château HAUT-MACÔ


BARON-FUENTÉ


Château PAILLAS


Domaine GOURON


Domaine BROBECKER


Château HAUT FERRAND


Domaine ALARY



CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHATEAU LA GALIANE


CLOS TRIMOULET


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE RENE RUTAT


DOMAINE GOURON


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales