classement et millesimes
vins du siècle

ACHATS VINS

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Vin de France, Terroirs, Millésimes, Classements

Edition du 29/05/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 FAMILLE QUIOT

Sommet

Domaine du VIEUX-LAZARET

Une réussite familiale qui, grâce à une grande complémentarité de terroirs, associée à un vrai savoir-faire de vignerons, produit des vins de grande qualité.


C’est en 1748 qu’Antoine Quiot, l’ancêtre de Jérôme Quiot, achète un domaine viticole à Châteauneuf-du-Pape et son fils les ruines d’un château féodal. C’est autour de ce fanion que leurs descendants ont développé, générations après générations, les domaines viticoles sur Châteauneuf-du-Pape et en Côtes de Ventoux. En parallèle, André-Joseph Houchart se fixe à Aix-en-Provence en 1788. Son fils acquiert des terres et fonde un domaine viticole que sa famille agrandira notamment au pied de la Montagne Sainte-Victoire. C’est le Domaine Houchart, qui s’étend sur 90 ha. Geneviève et Jérôme, héritiers de ces deux familles se marient en 1975 et unissent leurs domaines qui deviennent les Vignobles Jérôme Quiot. Aujourd’hui, avec leurs enfants, Florence et Jean-Baptiste, Jérôme et Geneviève poursuivent cette tradition familiale exemplaire et qualitative. En 2007, la famille Quiot achète le Château du Trignon à Gigondas, un très beau vignoble qui était dans la même famille depuis 5 générations, une famille succède à une autre. Jérôme, Jean-Baptiste, Geneviève et Florence Quiot sont charmés par l’emplacement tout proche des Dentelles de Montmirail, les terroirs et les vins de caractère produits sur cette propriété. Au total, 70 hectares dont 24 en Gigondas, 10 en Vacqueyras, 5 ha en Côtes-du-Rhône-Village Rasteau, 11,5 ha en Côtes-du-Rhône-Village Sablet, 15,5 ha en Côtes-du-Rhône-Village rouge et 4 ha en blanc. “Nous sommes respectueux des acquis, précise Jérôme Quiot, mais, grâce à notre savoir-faire de vigneron, nous souhaitons adopter cette terre dont le fruit complétera nos autres vins, dans le même souci de tradition, de qualité et d’adaptation.” Déjà propriétaire du Domaine Duclaux produisant du Châteauneuf-du-Pape, dont les vins présentent des arômes marqués de fruits mûrs, de cuir et de réglisse, une belle ampleur et une complexité. Le Blanc séduit par ses notes de miel, de pain d’épices et de fruits exotiques. Le Domaine du Vieux Lazaret produit un Châteauneuf-du-Pape fort réputé, un vin gras, ample, plein aux arômes complexes de fruits mûrs, de cuir sauvage, d’épices, un vin velouté, d’une très grande persistance. Le Blanc est rare et mérite le détour avec sa grande complexité, son gras, son corps et ses arômes envoûtants d’abricot, de miel et de pain d’épices, il accompagne à merveille les cèpes et le foie gras, une poularde aux truffes, un Roquefort sur pain de seigle. Les vignes sont plantées sur un superbe terroir de galets roulés qui participent au mûrissement des raisins. Leur Côtes du Ventoux Domaine du Vieux Lazaret se situe au pied du Mont-Ventoux à 30 km de Châteauneuf-du-Pape. Ce terroir de 14 ha est un véritable patchwork de sables, d’argiles et de graves qui mettent parfaitement en valeur les Grenache et les Syrah (35%). Les vins sont vinifiés dans les chais de Châteauneuf-du-Pape ce qui justifie l’utilisation du nom. Des vins généreux aux arômes de fruits mûrs. Au Domaine Houchart, on produit des Côtes-de-Provence Sainte-Victoire, à la robe rubis intense aux notes de fruits rouges et d’épices, aux tanins denses et ronds, un Blanc charmeur par ses arômes d’agrume et de pêche blanche, et un Rosé (médaillé au Mondial de Bruxelles) d’une fine minéralité, aux notes de fraise, de groseille, de framboise et d’amande fraîche. Enfin, la gamme Quiot, constituée de vins sélectionnés venant de la Vallée du Rhône Méridionale (Cairanne, Vinsobres, Vacqueyras, Gigondas, Côtes du Rhône...). La famille Quiot proposera à l’avenir également Les Sablet, le Gigondas, le Rasteau, les Côtes-du-Rhône et le Vacqueyras du Château du Trignon. Les vins sont très fruités et marqués par une forte expression d’un terroir omniprésent (terrasses alluviales argilo-calcaires, riches en galets roulés sur le Plan de Dieu, argiles rouges et petits galets en Rasteau, sols plus sablonneux en Sablet et alliance entre 3 sols à Gigondas (mollasse, calcaire, alluvions à cailloux éclatés et safrès ou grès), donnant des vins rouges aux arômes puissants et persistants, aux tanins marqués mais très bien équilibrés, presque fondants. On remarque les notes de fruits noirs pour le Sablet, de réglisse et de laurier pour le Rasteau, de grillé et de clous de girofle dans le Gigondas. Les blancs sont fins, délicats et séduisent par leurs arômes floraux (Sablet), leurs notes de fruits blancs et d’agrumes (Côtes-du-Rhône), de miel et d’abricot (100% Viognier). Une gamme très complémentaire, pensée, réfléchie dans une certaine éthique du vin propre à Jérôme Quiot, une vraie démarche de vins qualité-plaisir.

   

FAMILLE QUIOT


Jérome Quiot
Av Baron Le Roy - BP 38
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone : 04 90 83 73 55
Télécopie : 04 90 83 78 48
Email : vignobles@jeromequiot.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château EUGÉNIE

Une propriété transmise de père en fils depuis 5 siècles. Le vignoble de 25 ha s’étend sur des terrasses, demi-coteaux et coteaux. Le Cahors cuvée Réservée de l’Aïeul 2004 (85 à 90% Auxerrois et 10 à 15% Tannat, macérations longues de 20 à 25 jours en cuverie inox avec contrôle de la température et remontages programmés, puis élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, dont 1/3 en fûts neufs, pas de collage), est un vin de bouche fondue et bien parfumée, intense, au nez complexe, gras et volumineux en bouche. Beau Cahors Haute Collection 2003, pur Auxerrois, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, qui associe concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le Cahors cuvée Pierre le Grand 2004, avec ce nez complexe de groseille et l’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très classique, charpenté, alliant structure et velouté en bouche, de très bonne garde.

Jean et Vincent Couture
Rivière-Haute
46140 Albas
Téléphone :05 65 30 73 51
Télécopie :05 65 20 19 81
Email : couture@chateaueugenie.com
 

Château ROQUEGRAVE

Une place très méritée dans le Classement, grâce à un rapport qualité-prix-régularité exemplaire. On le comprend quand on débouche ce Médoc 2005, un vin de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, qui allie concentration aromatique et souplesse en bouche, typé et prometteur. Beau 2004, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, persistant, charpenté, au nez de fruits mûrs et d’humus, de très bonne garde. Le 2003 est ample, soyeux, très classique de ce millésime, ferme, très équilibré, un vin tout en bouche, très bien élevé. Le 2002 est tout en couleur et en matière, très typé, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et d’épices. Très beau 2001, d’une grande harmonie en bouche, très parfumé (mûre, humus...), ample, séveux, généreux et persistant, aux tanins très équilibrés, d’une finale suave. Remarquable 2000, bien charnu, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez intense (mûre, épices), de bouche harmonieuse. Savoureux 99, avec ces arômes présents et subtils de fruits surmûris, ces notes de cannelle, un vin très harmonieux, aux tanins mûrs, très structuré, qui poursuit son évolution. Remarquable 98, fort bien élevé également, très élégant, gras et harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges frais, de bouche ample et fondue. Le 96 est très ferme, de jolie robe, alliant structure et élégance, parfumé (griotte, humus…), coloré et ample.

M.Jean-Bernard Lleu
5, rue de Villeneuve
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 52 02
Télécopie :05 56 41 50 53
Email : chateau-roquegrave@orange.fr
 

Château Des GRAVIERS

Quatrième génération pour ce vignoble situé sur des graves garonnaises avec des cailloux et des graviers (7 ha, 75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet franc, vignes de 30 ans en moyenne, élevage à 100% en fûts de chêne). La récolte est manuelle avec un premier tri sur le pied et un second sur la table de tri en bout des rangs de vigne avant l’acheminement vers le cuvier. Le tout donne ce Margaux Cru Artisan 2006, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, prometteur.

Scea des vignobles Dufour-Landry
52, rue des Graviers
33460 Arsac
Téléphone :05 56 58 89 11
Télécopie :05 57 88 20 34
Email : chateau.des.graviers@orange.fr
 

LA BASTIDE BLANCHE



Michel Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20
Télécopie :04 94 32 74 34
Email : bastideblanche@vinsdusiecle.com
Site : bastideblanche
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
FAMILLE QUIOT

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château EUGÉNIE
Château ROQUEGRAVE
Château Des GRAVIERS
LA BASTIDE BLANCHE

SAINT-EMILION-SATELLITES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


SAINT-EMILION SATELLITES
SATELLITES SAINT-EMILION

Les meilleurs vins de Montagne, Puisseguin, Lussac ou Saint-Georges se retrouvent dans le Classement des “Satellites” de Saint-Émilion, et proviennent de terroirs spécifiques, limitrophes ou rapprochables d’autres sols d’appellations plus prestigieuses, ce qui leur permet de devenir de grands vins à part entière.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROC DE CALON
ROUDIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
BÉCHEREAU
CÔTES DE BONDE
GRANDE-BARDE
JURA PLAISANCE
VIEUX MONTAGNE
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
BELLEVUE
GRAND-CORMIER
HAUTE-FAUCHERIE
LAFLEUR GRANDS-LANDES
DES MOINES
PUYNORMOND
TOUR MONT D'OR
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

CHÊNE-VIEUX
HAUT-SAINT-CLAIR
VAISINERIE
BEL-AIR
GONTET-ROBIN
MOULIN-LISTRAC
BORIE DE L'ANGLAIS
ERMITAGE GARENNE
TUILERIE DES COMBES

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

CHÉREAU
MACQUIN
MAYNE-BLANC
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DE PAS SAINT-GEORGES
LA GRENIÈRE
TROQUART
CROIX DE CHOUTEAU
DUMON-BOURSEAU
HAUT-BELLEVUE
HAUT-MILON
HAUT-PIQUAT
(HAUT-TROQUART)
LA JORINE
(VIEUX FOURNAY)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(CLOS LES AMANDIERS*)
(FRANC-BAUDRON)
(MONTAIGUILLON*)
SAINT-JACQUES-CALON*
GRAND-BARIL
(HAUT-LAPLAGNE*)
(PIRON*)
(VIEUX CHÂTEAU CALON)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(LANBERSAC*)
PRODUCTEURS RÉUNIS*
(ABBAYE)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

LA BERGÈRE*
CROIX DE RAMBEAU
(LION-PERRUCHON*)
(MOULIN LA BERGÈRE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(MAISON NEUVE*)
(PUY RIGAUD*)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

SATELLITES SAINT-EMILION

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 01/05/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html