Achats Vins

Edition du 28/07/2015
 

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que se sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. Dominique, après un bac commercial, a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Un site à Meursault, “le Moulin Juda”, facilite les déplacements des engins de culture. La maison possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée”. Le Domaine produit à parts égales des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le Santenay Maladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). “La récolte 2014 s’est effectuée par un beau temps chaud, précise Guillaume Uny-Prieur.  Nous n’avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d’oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d’un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n’ont pas eu d’incidence. C’était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n’entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l’on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d’une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d’une belle couleur, des vins vraiment “sur le fruit”. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins. Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l’équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de bichonner nos vignes. Les 2013 sont dans la lignée des derniers millésimes. Il faut se rappeler les épisodes climatiques, et, heureusement, le temps s’est bien amélioré à partir du 10 août et même très nettement ensuite, du 20 août jusqu’aux vendanges. Les Blancs 2012 ont un peu moins de gras mais beaucoup de fraîcheur, ce sont des vins équilibrés, avec une acidité présente, ils se garderont bien. Nos investissements pour moderniser l’outil de travail nous ont été très utiles. Grâce à cela, aucun goût de grêle, les baies abîmées par celle-ci ont été automatiquement éliminées au tri. Les vins bénéficient d’un élevage en fûts durant 12 à 15 mois (dont 1/3 de fûts neufs) en fonction des appellations et des acidités. Nous avons fait des bâtonnages doux pour préserver la belle fraîcheur qui caractérise ce millésime, une vraie réussite. Ces 2012 sont d’une belle fraîcheur soutenue par une bonne acidité toutefois pas trop marquée. Pour les Rouges 2012, nous avons extrait au maximum, les baies étaient très saines. Les rouges 2012 commencent tout juste à s’ouvrir. Le 2012 se gardera bien en cave, alors que je conseille de déguster les blancs 2011 dans les cinq prochaines années, ils sont délicieux. Les Rouges 2011 présentent une belle matière, de beaux tanins bien lisses, des vins qui vont s’ouvrir progressivement. Blancs 2011 : de plus en plus gras, c’était déjà un millésime riche au départ et, avec l’élevage, on gagne de plus en plus de gras aujourd’hui. Chaque millésime à son style.”

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
BOURG NEUF
GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
RAYNIÉRES (S)
GAUDRELLE (V)
VIEUX PRESSOIR (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
VATTAN (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
BAUDIN (PF)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
Alain GIRARD (S)
ERMITAGE (S)
PICARD (S)
FOUASSIER (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE
GARNIERE
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
M. E. ROBLIN (S)
TEILLER (MS)
PRÉ SEMELÉ (S)
VILLALIN
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
MATIGNON (CL)
DULOQUET (CL)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
TEVENOT (Cheverny)*
COIRIER (Fiefs Vendéens)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TABORDET*
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(POITEVINIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Superbe Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2010, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, un vin généreux et ample. Le 2009 est puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, typé, de teinte pourpre, d’une belle concentration aromatique, mêlant distinction et richesse, de garde. Remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2010, corsé, charmeur et racé, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, de belle évolution comme en atteste ce 2006, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, et le 2003, remarquable aujourd’hui. Le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2010 est un grand vin, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction comme ce superbe 2007, aux notes de fruits rouges macérés et de sous-bois. Goûtez le Côtes de Nuits Villages rouge 2011, qui mêle souplesse et structure, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample, de bouche classique.

François et Françoise Michaut-Audidier

21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02
Télécopie :01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
Site personnel : www.poulette.fr

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Au sommet. Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. “Le Millésime 2013 est un vin classique avec du gras, nous dit Christophe Denoël, il sera dans la lignée des années précédentes. Les Moulins à Vent sont à boire actuellement. Le 2014 est l’un des plus beaux millésimes, structuré, avec des degrés naturels de plus de 12,5°, le vin est fruité avec une certaine acidité, à boire dans les 5 prochaines années. Ce sera l'apogée du Pouilly-Fumé. Ventes en 2015 : les 2013 en cuvée classique puis les 2012 dans les autres cuvées. A partir de mars, les 2014 sur les marchés anglo-saxons. Notre actualité : agrandissement des chais et des sites de stockage, et préparation de deux nouvelles cuvées : Les Champs de Cri et Le Poirier Fou.” Racé, ce Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2012, fort bien élevé en fûts de chêne, est riche, suave, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes où s'entremêlent des senteurs d’amande et de coing, un vin intense au palais, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Beau Pouilly-Fumé Les Chevalières 2013, de bouche puissante et harmonieuse, tout en fraîcheur, au nez minéral, à dominante de rose et de noix fraîche, d’une belle ampleur. Il y a aussi ce Pouilly-Fumé Les Cascadelles 2013, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits frais et l’amande, tout en subtilité aromatique au palais. Le Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent blanc 2013, de belle robe, ferme et suave en bouche, très persistant, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, est vraiment réussi. Il en est de même pour cet autre Pouilly-Fumé La Mariée 2011, marqué par ce sol qui lui confère tout naturellement un goût minéral, aux notes de noisette, de robe limpide, d’une jolie finesse au palais.  Joli Pouilly-sur-Loire Fleur de Pierre Blanc 2013, de bouche souple et vive à la fois, est tout en charme, idéal sur un poisson de rivière. Il y a encore le Côteaux Giennois les Larmes de Pierre, tout en subtilité d’arômes (fruits frais, aubépine), sec, typé et parfumé, d’une très jolie finale.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Télécopie :03 86 39 02 28
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

Frédéric ESMONIN


“Millésime 2013, volume normal, la qualité est bien présente, des vins flatteurs, typiques, nous dit Frédéric Esmonin. Pour 2014, les 15 derniers jours de septembre ont sauvé la récolte qui s'est avérée importante. Des vins prometteurs tels que nous les aimons. Ventes en 2015 : les  2013, puis, en fin d'année les 2014.” On est toujours au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, très typé. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2013, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et de kirsch, très classique, un vin qui associe couleur et matière. Le 2012 est de belle robe grenat est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre. ll y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2010, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde comme le 2009, racé, de robe grenat profond, au nez où dominent la prune et le cuir, légèrement poivré, tout en bouche et subtil comme nous les aimons, un vin gras, superbe.


17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 37 25 et 03 80 51 89 28
Télécopie :03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon

33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cela fait de nombreuses années que j’apprécie cette propriétaire charmante et passionnée, et que, chaque année, je prends vraiment un réel plaisir à déboucher ses flacons. L’exploitation est qualifiée au titre de l’agriculture raisonnée Terra Vitis pour l’activité de viticulture et de vinification. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour une parfaite maturation. Domaine de 25 ha sur des terres de schistes dont l’âge moyen des vignes est de 60 ans. Depuis 2009, le domaine est en conversion Biologique Label Ecocert.

“Pour les millésimes, me dit Marie-Geneviève Boudal, le 2013 est très fruité, le climat plus frais n'a pas altéré la qualité des raisins, d'où plus d'acidité à condition d'avoir attendu la maturité. Les 2013 seront des Vins de garde. Le 2012 a du fruité, de la rondeur, mais c’est un millésime qui possède moins de potentiel de garde que le 2013.”

Superbe Faugères cuvée Marie Laurencie 2010, médaille d'Argent au Concours Mondial de Bruxelles 2013, avec ces arômes d'épices et de fruits bien mûrs, fort bien élevé, un vin ferme et très parfumé, de bouche puissante dominée par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, de très bonne garde. Le Faugères Prestige 2010 (40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en partie en barriques, est un vin velouté, très typé, très parfumé, avec ces nuances de cuir, sous-bois et de fruits surmûris (fraise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution.

Le Faugères cuvée Charlotte 2011, classique des belles réussites dans ce milésime, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (groseille, fraise) et des notes de sous-bois, est légèrement poivré au palais, tout en harmonie, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse, parfait sur une cuisse de canard confite ou un jarret de veau braisé, par exemple. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech

Château HAUT-ROCHER


Une propriété exploitée par la même famille depuis le XVIIIe siècle. Le nom de vient d'une alliance entre les ancêtres de la famille de Monteil et la famille de Rocher. L'exploitation se compose de 13 ha de vignes, 8 en appellation Saint-Émilion Grand Cru et 5 en appellation Castillon Côtes de Bordeaux. Le sol des vignes pour le Saint-Émilion est de nature argilo-calcaire avec une exposition sud/sud est en coteau. Le Castillon bénéficie d'un sol argilo-limoneux.
Le Saint-Émilion GC 2012, complexe, est harmonieux, gras, charnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche. Joli 2011, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, mûre) et épicées, un vin savoureux et complexe, très réussi, aux tanins amples, de bonne garde.
Jérôme et Béatrice de Monteil

Château CAMBRIEL


Un domaine de 17 ha de vignes en Corbières sur 40 ha au total. Les sols sont composés de structures argilo-calcaires, marnes et graves.

Ce Corbières rouge 2012 est un vin aux tanins très équilibrés, et développe en finale des notes de cannelle et de fruits mûrs caractéristiques (mûre, griotte). Goûtez aussi le Corbières rosé 2013, de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette senteur épicée persistante au palais, et ce savoureux IGP d’Oc rouge Merlot 2012, avec des nuances de violette et de prune fraîche, un vin bien parfumé, bien vinifié, de couleur profonde.

Christophe Cambriel

> Les précédentes éditions

Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012

 



Frédéric ESMONIN


Château BELLES-GRAVES


Domaine de L'R


Domaine Guy ROBIN


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


BEAUMONT des CRAYÈRES


Château La BLANCHERIE


Domaine de La VIEILLE


Château des GRAVIÈRES


Château BRAN de COMPOSTELLE


H. DARTIGALONGUE et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Château PENIN


Château PIGANEAU


Château REDORTIER


Domaine du GRANIT DORÉ


Domaine du P'TIT ROY


Château BELLE GARDE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château HAUT-LAGRANGE



CHATEAU VALGUY


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales