Achats Vins

Edition du 27/12/2016
 

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET

Typicité

Charles SCHLÉRET

À Turckheim, Charles Schléret élève soigneusement quelques-uns des plus beaux vins d'Alsace, des crus racés, très typés, qui collectionnent, millésime après millésime les récompenses prestigieuses aux différents concours. De l'art d'accéder à une notoriété méritée.


Ingénieur dans l'âme, de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très “pointu”, il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées. Précurseur de la vinification moderne, Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, millésime après millésime, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle, qui sait profiter également de l’exceptionnel rapport qualité-prix de ses belles cuvées de prestige, issues de vignes d’âge moyen élevé (plus de 40 ans), bien typées, marquées autant par le terroir que par la “main” de leur vinificateur. Charles Schléret peut être fier d’avoir obtenu une distinction rarissime à Montréal : le Prix Spécial de la Meilleure Sélection présentée aux Sélections Mondiales Montréal 2002, un concours qui n’a lieu que tous les deux ans et attribué au producteur ou au négociant qui aura obtenu, au cumul, la meilleure note moyenne pour l’ensemble de ses vins présentés (au minimum, cinq produits pour être admissible) à ce Concours. Des vins comme nous les aimons, et un bel exemple de réussite qualitative dûe aux efforts incessants d'un vigneron passionné par le potentiel de son terroir, respectueux des grandes traditions alsaciennes. Quand le talent rejoint la passion.
Les cuvées récompensées Pinot Blanc : Médaille d’Or 2010 au concours des Vignerons Indépendants pour le 2007. Riesling : Trophée d’Excellence Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2010 pour le 2007, et médaillé au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux Français en Asie, Médaille d’Or au Challenge To The Best French Wines USA Miami 2015. Pinot Gris : Médaille d’Or au Concours International du Vin de Lyon pour le 2007, et médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux en Asie. Muscat d’Alsace : Médaille d’Or Challenge International du Vin pour le 2007. Gewurztraminer : Médaille d’Or au Concours International Gewurztraminer du Monde pour le 2007. Gewurztraminer 97 Cuvée du 3e Millénaire : Prix d’Excellence Civart France 2000. Gewurztraminer 2000 Sélection de Grains Nobles : Médaillé aux sélections Mondiales Montréal 2002 et au Concours Mondial Bruxelles 2003. Trophée Prestige au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Gris 2000 Sélections de Grains Nobles : Trophée d’Excellence au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004.

   

LA PASSION SELON CHARLES SCHLÉRET


1 - 3, route d'Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone : 03 89 27 06 09
Télécopie : 03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles




> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
CASCADES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
2 ANES
AURIS (Bl)
FONTFROIDE
LALIS
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
MATTES-SABRAN
VIGN. CAMPLONG
SPENCER LA PUJADE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BARROUBIO (bl)
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ (bl)
PÉPUSQUE
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)
CAPRICES
PAUMARHEL (bl)
TERRES GEORGES
VILLEPEYROUX
ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)
AGEL
CAVAILLES
GRAND GUILHEM
PECH-D'ANDRÉ (bl)
OUPIA
LA GRAVE (bl)
(CENTEILLES)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
FAMILONGUE (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
DEVEZE MONNIER
L'ESCATTES
MARMORIERES
METEORE (F)
CLOS BELLEVUE
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
GUIZARD
SAUVAIRE
GRANDES COSTES
BOUSQUETTE
REYNARDIÈRE (F)
ARGENTEILLE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
CASA BLANCA (bl)
MAIRAN (IGP) (bl)
MAS ROUS (bl)
Mas de MADAME
MOULINES (IGP)
TERRES DE MALLYCE
SERRES (Malepère)
ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
BARTHE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(LONGUEROCHE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(ROUDENE)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
(VALAMBELLE)
(CROIX CHAPTAL (r)*)
MAS de CYNANQUE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(CLOS SAINT-GEORGES)
RIVES-BLANQUES
ENCANTADE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(TRILLOL)
(BORDE-ROUGE)
(ROQUE-SESTIERE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(ENTRETAN*)
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
PECH DE LUNE
(FONTAINE-MARCOUSSE*)
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Georges KLEIN et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble est réparti sur trois communes : Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint- Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, dit-on, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison. Pour Auguste Klein, “le 2015 est un millésime exceptionnel, avec une maturité jamais vue, pas d'eau de Mai à fin Aôut, un vin atypique, mais en faible quantité. Nous avons une nouvelle cuvée en Gewurztraminer : Dynastia 2013, déjà en vente, ; et venons d’acquérir 1h en Pinot Gris sur la commune de Rorschwihr. En vente en 2016 : un peu de 2013.” Remarquable Crémant d’Alsace rosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout en finesse aromatique. Le Crémant d’Alsace 2012, allie distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes de poire, de miel et d’amande fraîche, de mousse finement crémeuse. Goûtez aussi le Riesling Scherwiller sec 2013, d’une belle rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de narcisse et de citronnelle, un vin classique, franc et typé, que l’on peut déboucher, par exemple, sur une terrine de lapin aux pruneaux ou une truite aux poireaux et tomates confites, le Pinot noir 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, aux tanins fondus, et le Pinot gris 2013, originaire d’un terroir sablonneux, floral, d’une jolie rondeur. Gîte et chambres d’hôtes.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Télécopie :03 89 73 06 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr

Domaine de la PALEINE


Les 35 ha du vignoble menés en agriculture biologique sont principalement plantés de Chenin et de Cabernet franc et son terroir est argilo-calcaire. Sous le domaine, 1,5 km de galeries creusées dans le Tuffeau. C’est là, à 12°C, que s’épanouissent tranquillement, à l’abri de la lumière, les vins de Saumur. À cela s’ajoute une parcelle d’1,50 ha de Saumur-Champigny. Les vignes sont enherbées afin d’inciter la vigne à plonger au plus profond du Tuffeau. Cette roche calcaire unique est une véritable éponge, elle absorbe les excès d’eau l’hiver pour les restituer parcimonieusement lorsque la vigne en a besoin. C’est de là que vient la typicité des vins du Domaine de la Paleine. Le remarquable cépage Chenin s’exprime à souhait et produit de grands vins blancs secs aux arômes de fruits frais, de fleurs et de noisette, ainsi que des Saumur Brut. Particulièrement bien adapté à ce terroir argilo-calcaire, le Cabernet franc produit des vins fruités et souples très appréciés dans leur jeunesse mais d’excellente évolution. “Les vendanges 2015 se sont très bien déroulées, nous raconte Marc Vincent, et nous permettent d'anticiper des Saumur blancs très équilibrés. Les Cabernet francs destinés à la production des Saumur Puy Notre Dame ont été vendangés à maturité et nous laissent espérer des rouges structurés et très qualitatifs. En ce qui concerne nos cuvées, nous commercialisons Préludes en Saumur Blanc qui succède à Arpeggio, qui avait rencontré un très joli succès ! Préludes, qui offre une belle robe or, propose une bouche ample, généreuse avec des tanins fins et subtils. Casta Diva en Saumur Blanc de garde, avec un élevage en fûts de chêne neufs, évolue remarquablement et figure aujourd'hui sur la carte d'un certain nombre de tables gastronomiques réputées à Paris. La gamme de nos rouges, dont nous commercialisons le millésime 2014 en Saumur Rouge, Saumur Champigny et Saumur Puy Notre Dame, rencontre un fort succès grâce à un bon équilibre et des tanins soyeux, traduisant la bonne maturité des Cabernet francs. Le Domaine poursuit son engagement en Bio et passe en Biodynamie sur certains parcelles, comme celles de Saumur-Champigny.” Beau Saumur Puy-Notre-Dame La Maison Cassée 2014, 100% Cabernet franc, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur un baron de lapin rôti et tomates farcies, par exemple. Le Saumur Puy-Notre-Dame La Loge de Vigne Oiré 2014, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, est gras, ample et distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le Saumur-Champigny 2013, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, bien en bouche, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré. Joli Crémant de Loire blanc, 80% Chardonnay et 20% Chenin, très aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, intense et vif, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante. Dense, complexe, le Saumur Puy-Notre-Dame Moulin des Quints, aux nuances pourpres, aux arômes de fruits macérés (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et complexe, d’excellente évolution. Un caveau de dégustation est installé à Montsoreau dans une ancienne maison classée de vigneron (4, rue Port au Vin. 49730 Montsoreau. Tél. 02 41 38 39 51. Ouvert tous les week-ends et toute la semaine lors de la saison touristique) et deux chambres d'hôtes sont disponibles. Même propriétaire que le Château Pasquette (voir Saint-Émilion).

Marc et Laurence Vincent - Maître de chai : Patrick Nivelleau
9, rue de la Paleine
49260 Le Puy-Notre-Dame
Téléphone :02 41 52 21 24
Télécopie :02 41 52 21 66
Email : contact@domaine-paleine.com
Site personnel : www.domaine-paleine.com

Château BEAUCHENE


La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c'est-à-dire fermiers jusqu'à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l'exploitation, qu'ils ont progressivement agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoints. Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l'export et le marketing depuis son bureau de Londres et s'occupe personnellement des clients en Europe. Michel Bernard nous explique que “depuis quelques mois déjà, nous avions l’intuition que 2015 aller être un grand, un très grand millésime. C’est maintenant une certitude, les vins 2015 seront exceptionnels. Nos blancs sont incroyablement aromatiques, riches et longs en bouche. Et nos rouges, qui méritent encore un peu d’élevage, promettent d’être colorés et tanniques et de présenter une complexité aromatique rare. Nous commençons donc l’année 2016 sereins et confiants.” Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues de des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution comme le prouve ce grand 2006 dégusté cette année, de couleur pourpre, qui mêle souplesse et richesse, aux senteurs de fruits cuits avec des nuances de cannelle en bouche, un vin puissant, classique, idéal sur un lapin caramélisé aux épices ou du boudin noir.  Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière 2012, avec des notes intenses de petits fruits noirs surmûris et de cannelle, charnu, coloré et charpenté, aux tanins amples.  Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2014, un vin de caractère, bien corsé comme on les aime, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d’une finesse certaine, à prévoir sur un tartare de saumon ou des huîtres farcies. Le CDR rouge Grande Réserve 2014 est un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges intenses (prune, mûre) et une note de violette, d’une jolie finale. Goûtez le CDR blanc Grande Réserve (Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussanne 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%), au nez fleuri, suave, d’une très belle persistance aromatique, et le CDR blanc Viognier, aux notes de fleurs et d’agrumes, alliant fraîcheur et souplesse, légèrement miellé. Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie :04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site personnel : www.chateaubeauchene.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : domainechevillonchezeaux@vinsdusiecle.com
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-BRION


Toujours au sommet (et de loin) avec ce Pessac-Léognan rouge (48,35 ha, 45 % Merlot noir, 44 % Cabernet-Sauvignon, 10 % Cabernet franc, l’âge moyen des vignes est de 40 ans, élevage du vin en barriques dont environ 80% neuves durant 18 à 22 mois selon les millésimes).
On ne peut que s’enthousiasmer devant ce 2009, aux arômes prononcés de fruits macérés (fraise, cerise, myrtille), un très grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un grand volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance. Le 2007 associe structure et velouté, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, alliant finesse et structure, qui poursuit son évolution. Le 2006, puissant et de teinte pourpre, aux notes prononcées de mûre et d’humus, avec des tanins d’un grand équilibre, est un vin gras et distingué.
Splendide Pessac-Léognan Château La Mission-Haut-Brion. “Quelque 27 ha, avec 43 % de Merlot, 47 % de Cabernet-Sauvignon et 10 % de Cabernet franc, précise Jean-Philippe Delmas. L’âge moyen des vignes est de 24 ans. La première couche du sol est sablo-graveleuse suivie d’une couche argileuse. Avec des épaisseurs de couches variables selon les parcelles, pour certaines, l’argile affleure alors que pour d’autres c’est l’inverse. Le cœur du vignoble de la Mission Haut-Brion est le plateau autour du château même et l’autre partie se trouve sur une croupe où se partagent La Tour Haut-Brion et la Mission Haut-Brion. Nous pratiquons une lutte raisonnée, limitons les traitements. Le travail des sols : certaines parcelles sont enherbées selon l’endroit, nous sommes à 10 000 pieds par hectare. Nous taillons la vigne de façon traditionnelle : effeuillage, Vendange En Vert et effeuillage à nouveau. Nous faisons des vinifications classiques avec toutefois la particularité d’effectuer des fermentations à 30° et des macérations durant 18 à 21 jours. Nous avons une chapelle sur le domaine donc nous avons appelé le Second Vin La Chapelle de la Mission Haut-Brion, issue des jeunes vignes, cela représente 30 à 40 % du vignoble.”
Formidable 2009, de couleur grenat, aux tanins savoureux, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense mais très élégant, d’un grand charme, poursuivant son évolution. Le 2007, de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. de garde. Le 2006, très distingué, encore très fermé, de belle robe, alliant une finesse tannique à une ampleur en bouche persistante, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, un vin de garde, bien sûr, comme en attestent ces deux millésimes redégustés cette année : le 1996, qui a conservé son nez exceptionnel aux nuances de truffe fraîche, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits frais et d’épices, soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux mais tout en structure, puissant. Et le 1995, intense, riche au nez comme en bouche, avec ces senteurs de cuir, de fruits cuits, intense, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, un grand vin qui développe des arômes de truffe et de griotte.

Président : Prince Robert de Luxembourg - Directeur : Jean-Philippe Delmas

Paul BARA


Au sommet. Très belle Maison familiale, qui se transmet de père en fils (et fille) depuis 6 générations, dont le vignoble est situé exclusivement sur le fameux terroir de Bouzy (Grand Cru 100%), en plein cœur de la célèbre montagne de Reims.
Implantée en 1833 à  Bouzy, commune dont le nom figurait  sur l'inventaire des vins du Château de Versailles, sur un terroir classé Grand Cru 100% de grande renommée, la Maison se transmet de génération en génération, depuis plus de 170 ans, en s'appliquant à respecter les grandes valeurs traditionnelles familiales. Respect de la terre et de son environnement, cuverie thermorégulée, installations entièrement rénovées...
Superbe Champagne cuvée Comtesse Marie de France 2005, au nez concentré où dominent le genêt et les petits fruits secs, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, tout en persistance aromatique, souple, légèrement miellé. Savoureux Spécial Club rosé 2006, d’une belle persistance, bel équilibre aromatique (rose, fraise, amande...), d’une grande fraîcheur, un Champagne corsé mais d’une très grande finesse, parfait sur des rougets grillés aux poivrons ou des crevettes flambées.
La cuvée Annonciade 2004 est un Champagne sublime, rare, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais et de brioche, d’une jolie finale épicée, de très belle évolution.
Remarquable Champagne brut Grand rosé de Bouzy, composé du brut Réserve associé au Bouzy rouge dans une proportion de 12%, intense et savoureux, d’une finale parfumée et dense, qui sent la confiture de fruits. Joli brut Réserve, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, alliant saveur et distinction. Le brut Millésime 2007, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, d’une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, est un Champagne racé, et le brut Spécial Club 2005, au nez d’amande, très bien dosé, riche, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une réussite.
Goûtez le Bouzy rouge 2006, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices bien typique.

Chantale Bara

Château BASTOR LAMONTAGNE


Mêmes propriétaires que le Château Beauregard, à Pomerol. Le Château s’étend sur 56 ha, âge moyen du vignoble 35 ans, 80% Sémillon et 20% Sauvignon. Terroir silico-graveleux sur fond de calcaire. Vendanges manuelles. Élevage en barriques dont 20% de barriques neuves.
Ce Sauternes 2012, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, très gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits, est à déguster pour lui-même ou sur un foie gras. Superbe Sauternes 2011, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d'une belle ampleur en finale avec des nuances de citron, de poire, de pain brioché au palais, de belle garde. Le 2010, est un vin vif, de charpente souple, tout en élégance et fraîcheur, avec des arômes complexes de pêche, de citron et de lis, très harmonieux, intense et suave, prometteur. 
Le 2009, raffiné, tout en arômes (pain d’épice, pomme), un grand vin riche, très persistant en bouche, est déjà séducteur en ce moment, de belle évolution. Le 2008 dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, est riche et très parfumé, de garde, naturellement. Très beau 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), d’une belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux notes d’agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d’une belle élégance. Il y a également Les Remparts de Bastor-Lamontagne 2013, avec un beau caractère fruité, de la fraîcheur, de la rondeur, des notes d’écorce d’orange, un Sauternes idéal au début du repas, le Caprice 2014, un vin très agréable, élégant, à déguster à l’apéritif, aux délicieux arômes de fruits à chaire blanche (poire), aux notes florales de jasmin, d’acacia, de bouche franche, et le Bordeaux blanc sec Sauvignon 2012, parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et fumé, tout en harmonie.
Pour Saint-Robert : Le Graves rouge 2014, aux nuances d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, de très bonne garde, le Graves blanc 2015, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, et le Graves blanc Saint-Robert Poncet-Deville 2013, aux arômes d’agrumes mûrs, un vin plus puissant, qui mérite une cuisine élaborée.

Directeur : Vincent Priou

> Les précédentes éditions

Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015

 



Château REDORTIER


Château GRAND-MOULIN


Domaine de La GAUTERIE


POL ROGER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Pierre FRICK et Fils


Château CORNEMPS


Domaine Jacques CARILLON


Clos la COUTALE


CHARPENTIER


Château MAUVINON


Domaine Jean-Marie NAULIN


RENAUDIN


DRAPPIER


Château CHENE-VIEUX


Château de CRAIN


Domaine François BERTHEAU


Château PLANTIER ROSE


Domaine Roger LUQUET


Pierre MIGNON


Château PONTAC GADET


Château des ROCHETTES



SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE GOURON


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DE LA BRUYERE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales