Achats Vins

Edition du 26/04/2016
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit 15 appellations différentes. La culture de la vigne est raisonnée avec un travail total du sol sans désherbage. Le travail de la vigne s’oriente sur une taille courte et un ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité des raisins. La méthode de vinification s’oriente sur le respect de chaque terroir ou lieu-dit et sur l’expression aromatique du Pinot Noir, le Pinot Noir ayant une palette aromatique très large et surtout une belle finesse. La Vendange est manuelle, foulée, éraflée à 100%. Une Pré fermentation à Froid (10-11°) de 5-6 jours est réalisée systématique pour une meilleure extraction et fixation aromatique. Cuvaison d’environ 21 jours dans des cuves ouvertes pour permettre le Pigeage (opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tannins et des anthocyanes). Alternance Pigeage-Remontage en cours de vinification en fonction des caractéristiques du raisin. Pressurage pneumatique. Elevage en fûts de chênes de 12 à 16 mois selon les appellations avec 20% maximum de fûts neufs pour les villages et 1er Cru pour garder l’expression de chaque lieu-dit. Les vins sont ensuite embouteillés si possible sans collage, ni filtration. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Les vins mêlent à la fois finesse et élégance pour être consommés dans leur jeunesse, mais aussi complexité et structure qui leur permettent une longue garde. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002, une réussite incontestable, est très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux aux papilles, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits, savoureux au palais, d’une finale intense et persistante...
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
Henri REBOURSEAU (Ch)
SEGUIN MANUEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
Manuel OLIVIER
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
Alain VIGNOT
HEIMBOURGER (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Nicolas POTEL*
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CRUCHANDEAU*
Jean PETITOT (Côte Nuits)
CH. DE SANTENAY
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
COSTE-CAUMARTIN
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BLASON DE VAIR*
Eric DARLES (Irancy)*
BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
LABOURE-ROI*
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(VAUCHER)
(PARIZE (Givry)*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Albert JOLY


Petit domaine familial d'environ 4 ha, dont l'exploitation a été reprise en 2007 par les enfants. Tous les vins sont produits sur le territoire de Puligny-Montrachet. Les vignes sont cultivées en mode raisonné. Toutes les appellations sont vinifiées en fûts de chêne issus des forêts de l'Allier et les fermentations sont naturelles. Un sulfitage minimum est pratiqué. Les vins ne sont pas filtrés avant leur mise en bouteilles. “Cette année, nous dit Sylvie Joly, nous avons nos blancs 2012, sur le fruit, bien équilibrés, avec une belle acidité. Ce sont des vins très aromatiques, sur la fleur blanche, de garde mais avec lesquels on peut se faire plaisir dès aujourd’hui. Millésime 2011, le Puligny-Montrachet les Tremblots est très minéral, très fin grâce au terroir de silex, Les Charmes est plus gras, corpulent, bien structuré. Notre belle propriété tend à se développer car, après l’Asie et le Royaume Uni, nous arrivons sur le marché Américain.” Voilà un très savoureux Puligny-Montrachet les Charmes 2012, frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, vraiment réussi comme le 2011, élégant, riche en arômes comme en charpente, un vin gras, d’une grande complexité aromatique, avec des notes de poire, de narcisse et de musc, légèrement miellé, de bouche très ample qui évoque la fougère.  Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2012, issu de vieilles vignes, est un vin gras et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, la pêche et les noisettes, un grand vin harmonieux, riche et fin à la foi, qui s’accordre très bien, notamment, avec une blanquette de ris de veau ou une terrine de poissons sauce mousseline. 

Famille Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

Domaine Vincent BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable. Vincent Bachelet nous propose cette année le Millésime 2014. “Pour les blancs, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire. Pour les rouges, c’est une belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire. Ma fille, Aurore me rejoint cette année sur la propriété, c’est donc en famille que nous allons continuer à travailler nos beaux terroirs et vous proposer de jolis vins.” Il faut avouer, en effet, que son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2013 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample. Le 2012, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, est suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution. Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2013, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin bien typé, que l’on peut associer aussi bien avec une tourte de mouton qu’avec un turbot braisé. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2013, une nouvelle fois très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez. Le 2012 se goûte particulièrement bien, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, de robe dorée, d’une belle finale dominée par des senteurs de tilleul et de pêche jaune, à prévoir sur une sole au citron ou un feuilleté de blanc de turbot.  Savoureux Pommard Les Chanlins 2014, avec des tanins présents mais fins, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits macérés et les épices, où dominent, en bouche, des notes de groseille et de réglisse. Le Maranges Premier Cru La Fussières rouge, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé. Le Gevrey-Chambertin 2013 est coloré et trè bouqueté (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistant, comme ce Santenay Premier Cru Clos des Mouches rouge 2013, distingué, charnu, très parfumé, fin et persistant aux papilles, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, un vin classique, marqué par son territoire, aux nuances de fruits cuits et de sous-bois au palias, de charpente solide.


27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. On se fait vraiment plaisir avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, ample, parfumé, avec ces notes de sous-bois, de violette et de groseille, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu en bouche, de très bonne base tannique. Beau 2008, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre et mérite une cuisine riche. Le 2007 est une réussite, de robe intense, au nez persistant, corsé et dense, très équilibré en bouche. Le 2006, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, est un vin qui poursuit son évolution. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon 2011, floral, bien sec comme il se doit, tout en distinction. Découvrez également les vins de leur autre propriété, le Château Bran de Compostelle avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue, charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de bouche puissante et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts.
“Restons optimistes, nous dit Jean-Michel Chartron, car 2014 aura été pour notre village un bon millésime tant au niveau de la qualité qu’au niveau de la quantité. Même si la grêle est venue frapper un peu plus durement les parcelles situées “en Montagne”, ce millésime a vraiment tout d’un grand !
Les volumes sont là, même s’ils ne combleront pas totalement le manque de stock. Après une nouvelle année météo surprenante, septembre, fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle. Les raisins récoltés honorent déjà de belles promesses, avec de très jolis équilibres. Au niveau de la région, les volumes définitifs seront connus sous peu. Néanmoins, les premières estimations marquent le retour à la normale pour beaucoup, malgré des disparités suivant les secteurs.
Rappelons-nous ! Au printemps, le millésime 2014 s’annonce précoce. Les conditions climatiques chaudes et sèches profitent à la vigne. Elles laissent espérer une récolte abondante et préservent la vigne du point vue sanitaire. Toutefois, le potentiel de récolte se trouve affecté par quelques phénomènes de coulure (non transformation des fleurs en fruits).
Le 28 juin, la Bourgogne est touchée par un violent orage de grêle. Les dégâts sont parfois considérables, en particulier sur certaines appellations de la Côte de Beaune comme Meursault, Volnay, Pommard ou le nord de Beaune et dans le secteur de Lugny. Ces vignobles, souvent impactés pour la deuxième ou troisième année consécutive, voient leurs espoirs de bons rendements s’envoler. Avec l’été, le soleil semble parti vers d’autres contrées ; et l’avance acquise en début de cycle n’est plus d’actualité.
Cependant, malgré la météo humide et fraîche, la maturation démarre sur un bon rythme fin août. Le soleil, accompagné du vent du Nord, revient dès les premiers jours de septembre. Ce sont des conditions idéales pour une maturation optimale des raisins et le maintien d’un bel état sanitaire. La Bourgogne, comme les autres vignobles, a connu quelques foyers de pourriture acide. Les parcelles de Pinot Noir concernées ont fait l’objet d’un tri rigoureux, à la vigne comme en cuverie. Ce phénomène ponctuel et localisé reste une exception dans une année globalement très saine. Mi-septembre, les vendanges débutent sous le soleil et dans la bonne humeur. Les raisins mûrs, sains et aromatiques rejoignent les caves. Les cuvaisons se déroulent sans encombre et la fermentation alcoolique démarre spontanément. Le début de l’automne, très doux, permet aux fermentations malolactiques de s’enclencher. Les Vins dévoilent des équilibres parfaits. Leur caractère ciselé et précis présage d’un beau potentiel de garde. Nous croisons donc les doigts !”
Franchement, ce Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2013, est formidable, l’une des plus jolies bouteilles savourées cette année, à la fois puissant et très fin, dense et très fruité, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une grande longueur au palais, encore jeune, bien sûr.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru 2013 n’a rien à lui envier, aux arômes de fruits blancs mûrs, de bouche concentrée et d’une belle ampleur mais tout en fraîcheur, épicé en finale.
Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2013, où la fraîcheur du Chardonnay se manifeste par des saveurs gourmandes de miel et d’abricot sec, de robe or clair, un vin élégant et subtil.
Très grand Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret 2013, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité. 
Excellent Savigny-Lès-Beaune blanc Les Pimentiers 2013, d’une belle harmonie au nez comme au palais, aux arômes subtils de fleurs et de musc, alliant saveur et distinction.
Le Saint-Aubin Premier Cru Les Murgers des Dents de Chien blanc 2013, associe raffinement et rondeur en bouche où l’on retrouve des nuances de citron et de lis, de bouche vive comme cet autre Saint-Aubin Premier Cru Perrières 2013, aux nuances florales et fruitées. Goûtez encore le Hautes-Côtes-de-Beaune En Bois Guillemain blanc 2013, de bouche ronde, un vin vif et souple à la fois, très réussi.

Jean-Michel Chartron
13, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 99 19
Fax : 03 80 21 99 23
Email : info@jeanchartron.com
www.jeanchartron.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine MARTIN


Un vignoble familial depuis 1905, qui comptent aujourd’hui 67 ha. C’est la 4e génération qui est au commande et qui cultive et vinifie dans le respect de l’environnement et dans l’esprit des traditions de leurs ancêtres qui élevaient leurs vins dans de vieux foudres de chêne.
Le CDR-Village Rasteau Les Sommets de Rasteau rouge 2012, 55% Grenache, 45% Syrah, vignes de 45 ans en moyenne vieillissement 34 mois en foudres de chêne, de belle robe grenat, de couleur intense, généreux, aux arômes de griotte et d’épices, aux tanins très équilibrés, savoureux et denses (11,60 €). Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge Sélection Prestige Vieilles vignes 2012, 50% Grenache et 50% Syrah, vignes de 55 ans en moyenne, vieillissement 34 mois en foudres de chêne, au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, bien charpenté (10,50 €). Le CDR blanc 2014, 40% Viognier, 40% Grenache et 20% Bourboulenc, vignes de 20 ans en moyenne, vieillissement 3 mois minimum en cuves émaillées, est un vin aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche ronde, mêlant finesse et persistance (7 €).

David et Éric Martin
Plan de Dieu
84850 Travaillan
Tél. : 04 90 37 23 20 et 06 16 01 65 60
Fax : 04 90 37 78 87
Email : martin@domaine-martin.com
www.domaine-martin.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de L'ESPÉRANCE


Une exploitation familiale depuis 1913. Après quatre générations, les frères et sœurs gèrent ce domaine de 30 ha en culture raisonnée.
Leur Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Prestige 2014 a largement mérité sa médaille d’Or à Paris cette année, un vin d’une belle acidité, au nez très floral de sureau et d'acacia, associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur, à déboucher aussi bien sur des filets de harengs pommes de terre à l'huile que sur un turbot braisé aux herbes.
On se fait plaisir aussi avec ce Sauvignon gris demi-sec révélation 2014, également médaille d’Or à Paris, marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique, un vin charmeur, où se mêlent des notes d’amande et de poire.  L’IGP Sauvignon 2014, vivace et persistant, aux connotations de citron et de pomme, est un vin tout en rondeur. bien vinifié comme le rosé 2014, franc, parfumé, de bouche friande et ronde à la fois. Joli Gros-Plant 2014, au nez de raisin frais, bien vivace et persistant, un vin de bouche ample, sec et persistant, très abordable.

Patrice et Anne-Sophie Chesne

49230 Tillières
Tél. : 02 41 70 46 09 et 06 11 66 25 91
Fax : 02 41 70 46 09
Email : gaecchesne@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013

 



Philippe de LOZEY


Domaine PERALDI


H. GOUTORBE


Château FABAS


Château de LAMARQUE


Château DESMIRAIL


Château FONBADET


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Clos LABARDE


Château LARRAT


Pierre FRICK et Fils


Château des ROCHETTES


Château BOIS CARRÉ


Domaine BEAUVALCINTE


Albert de MILLY


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château CADET-BON



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CLOS SAINT-PIERRE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE VINCENT BACHELET


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales