Achats Vins

Edition du 23/03/2021
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2017 : “L'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine La CROIX CHAPTAL


Un domaine de 20 ha de vignes, où les galets roulés et gravelles dominent sur un sol argilo-calcaire pauvre et profond, naturellement bien drainé sur les croupes et les soubergues ventées par le Mistral et la Tramontane. La philosophie : “Etre bio responsable en évitant toute forme d’intégrisme idéologique : par exemple, nous avons créé, dès 2000, avec d’autres collègues vignerons des Terrasses du Larzac, un groupe lutte raisonnée qui fonctionne toujours aujourd’hui. Respecter le terroir pour en extraire le meilleur : enherbement naturel maîtrisé, limiter les entrants au maximum de manière à laisser vivre le sol (lombrics, bactéries...) et retrouver la bio diversité. Trouver le meilleur équilibre entre respect du sol, de l’air, du dégagement CO2 et l’Homme. Chercher le plaisir de l’authenticité, laisser le temps au temps... (laisser faire l’œuvre du temps sans le contraindre, sans l’accélérer).” Nous avons vraiment apprécié son Terrasses du Larzac Le Secret de Gellone 2016, issu des quatre cépages principaux de cette appellation des Terrasses du Larzac (Carignan, Grenache, Mourvèdre et Syrah), corsé et rond, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde, vraiment très réussi. Tout comme ce Coteaux du Languedoc Les Terrasses 2016 rouge, avec ces notes persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais harmonieux, c’est un vin de très bonne charpente, de très bonne garde. Le Vin de France rosé l’Aramon, est sur le fruit et la fraîcheur, avec ce nez de fraise, un vin vif, friand et fruité, idéal à l’apéritif ou avec des crevettes grises. Et le Vin de France rouge La croix Chaptal 2016, qui est classique, de robe profonde, parfumé (fruits frais, humus...), finement épicé au palais.

Charles-Walter Pacaud - Hameau de Cambous
(Adresse postale : 8, avenue du Languedoc 34920 Le Crès)
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 16 09 36 et 06 82 16 77 82
Email : lacroixchaptal@wanadoo.fr
Site personnel : www.lacroixchaptal.com

Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Une propriété, une vraie histoire de famille. Le domaine de Jalousy a été acquis par la famille Duporge en 1910. En 1930, le vignoble, produisant principalement du vin blanc, atteint 35 hectares . En 1934, Henri Duporge rejoint son père Fernand sur l'exploitation. A partir de cette date , le domaine n'a alors cessé de s'agrandir et de se moderniser. En 1962, Pierre Duporge, fils d'Henri rejoint à son tour l'exploitation viticole. Deux ans plus tard, sa soeur Marie-Hélène Duporge s'implique également dans l'entreprise familiale. En 1968, ils achètent une propriété à David et Beaulieu. En 1999, Philippe Person, fils de Marie-Hélène Duporge, reprend la propriété et se retrouve à la tête d'un vignoble de 93 ha. Entre 2004 et 2016, Philippe Person a poursuivi l'extension du domaine. L’exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu rachète le Château Pascaud en 2017, cette transition s’ effectue en douceur, puisqu'elle fait suite à 20 ans de fermage auprès de l'ancien propriétaire, Bernard Avril. Le vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha. En 2016, la SCEA des Vignobles Jalousie Beaulieu exploite 160 ha de vignes. Son fils, Pierre Person, rejoint l'aventure familiale en 2016 et représente la sixième génération. Pour Philippe Person, “les vins présentés à la vente cette année sont Château Jalousie Beaulieu 2018, Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018 et Château Pascaud 2018. A partir de Juin 2020, s’ajoutera notre nouveauté : Château Pascaud Réserve 2019. Les vendanges 2019 se sont bien passées, ce millésime est d’une qualité remarquable. Après deux années compliquées, en terme de volume (gel en 2017, grêle en 2018), nous sommes heureux d’avoir, en 2019, obtenu le volume attendu par l’appellation Bordeaux Supérieur. Ma plus grande fierté est de voir au quotidien l’implication de l’ensemble de l’équipe qui accomplit avec enthousiasme un travail rigoureux pour assurer la qualité de nos vins et le respect de notre environnement. Nos sols sont majorativement de type argilo-calcaire et les cépages : 80% Merlot, 12% Cabernet franc, 7% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec. Le mode de culture est raisonné et applique les normes du SME (Système Management Environnemental). Nous sommes fiers d'avoir obtenu la certification HVE niveau 3 et ISO 14001 reconnu à l’international. Cela signifie une agriculture plus respectueuse pour l'environnement en respectant un cahier des charges très rigoureux, créé et contrôlé par le ministère de l’agriculture, préservation de la biodiversité, stratégie Phytosanitaire, gestion de la Fertilisation, gestion de la ressource en eau. Je suis heureux que mon fils Pierre ait rejoint l’aventure familiale et représente ainsi, la sixième génération.” On est bien au sommet avec ce très savoureux Bordeaux Supérieur Château Jalousie Beaulieu 2018, médaille d’Or Paris 2020, riche et parfumé (griotte, prune, humus), bien charnu, d’une bonne longueur au palais, aux tanins bien mûrs, parfait, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes séchés ou des cailles rôties. Le Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018, plus dense, a des senteurs de fruits cuits et d’humus, c’est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, de garde. Quant au Bordeaux Supérieur Château Pascaud 2018, au nez complexe, où dominent le cassis mûr et les épices, est un vin ample et harmonieux, avec une jolie structure, de charpente élégante.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone : 05 57 74 30 13
Email : contact@jalousie-beaulieu.com
Site personnel : www.jalousie-beaulieu.com

Vignoble André HARTMANN


Implanté à Voegtlinshoffen depuis 1640, le domaine est issu d’une longue lignée de vignerons qui avec passion ont constitué ce vignoble. La vigne est conduite dans les règles de la culture ancestrale excluant l’usage d’engrais chimiques, assurant un respect de l’environnement, on y conjugue tradition et modernité. Leur fils, Justin, vient d’arriver sur le domaine. Toujours ce remarquable Pinot Gris Grand Cru Hatschbourg Armoirie Hartmann 2018, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Hatschbourg Armoirie Hartmann 2017, aux senteurs florales subtiles, épicé, il associe richesse et distinction, dense, complexe. Joli Riesling Bildstoecklé Armoirie Hartmann 2017, c’est un vin tout en finesse et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche ample, vraiment très séduisant. Le 2019 sera disponible au printemps. Le Pinot Blanc Fleurs de Pierres 2018, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, est rond et persistant en bouche. L’excellent Pinot Noir Armoirie Hartmann 2018, est de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale. Goûtez le Crémant brut d’Alsace, au nez de noisette fraîche, de jolie mousse, rond et fruité en bouche, distingué, très aromatique en finale.

Jean-Philippe Hartmann
11, rue Roger Frémeaux
68420 Voegtlinshoffen
Téléphone :03 89 49 38 34
Email : contact@andre-hartmann.fr
Site personnel : www.vins-andre-hartmann.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial de 3.4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Cote de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants - Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières - Clos de la Roche, Grand Cru distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc DUFOULEUR. « J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur » Parole d’un grand ténor : M. Hubert de Montille. Pour Jean-Marc DUFOULEUR, tout est dit. Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe. Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, et si les deux prochaines décennies devaient être l’égal des deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire mais pas trop, puissant mais pas trop, fondu jamais assez. Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro. Et que dire des 2014 et 12, des 11 et 9… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance. Pourquoi pas : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur Bar grillé - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre Coq au vin - Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une Ronde des Fromages Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Château PONTAC-MONPLAISIR


Belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations.
?En 1920, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c?est seulement en 1955 que Jean son fils, entreprit le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu?auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, Alain rejoint son père Jean, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.?


Coup de cœur pour ce Pessac-Léognan rouge 2017, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2016, au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l?humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde, naturellement.
Très beau Pessac-Léognan blanc 2017, où l?on retrouve des nuances de citron et de miel, alliant complexité d?arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron). Le 2016, a des notes d?agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.

Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Tél. : 05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
www.pontac-monplaisir.fr
 


Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence collectionne les récompenses. Le vignoble s?étend sur quelques 650 ha de coteaux schisteux, en terrasses, exposés plein sud. Les sols sur lesquels s?est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France (début de l?ère primaire pour la majorité d?entre eux). Son chai d?élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de ses cuvées de prestige.
Alain Rogier nous présente ?un millésime 2019 très qualitatif, avec du beau potentiel. Nous pouvons dire que la récolte est saine et qualitative. La quantité est supérieure à l?an passé. Nous avons eu un été très chaud avec un épisode de canicule. Malgré cette sécheresse le vignoble a eu une belle tenue. La pluie du mois d?août a permis de rééquilibrer le vignoble. Nous avons eu une très belle récolte, avec de beaux raisins. La maturité était au rendez-vous. Nous avons un très beau potentiel pour les vins à venir.?
Toujours un plaisir avec ce Saint-Chinian-Roquebrun Baron d?Aupenac rouge 2015, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d?excellente évolution. Très joli Saint-Chinian-Roquebrun Seigneur d?Aupenac rouge 2016, fort élevé 14 mois en fûts, c?est un vin aux tanins denses, charnu, cette pointe d?épices et cette charpente à la fois puissante et ronde. Le Saint-Chinian-Roquebrun Roches Noires rouge 2018, avec ce nez de prune et de kirsch très spécifique, de couleur profonde, un vin riche et parfumé, de bouche fondue et puissante à la fois, de très belle évolution.
Bien réalisé, ce Saint-Chinian-Roquebrun rouge Les Fiefs d?Aupenac 2018 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), de robe violacée, au nez légèrement poivré avec des notes gourmandes de cacao et de myrtille, à apprécier sur un magret de canard aux baies sauvages. Excellent Saint-Chinian-Roquebrun La Grange des Combes rouge 2018, ostructuré, puissant, aux arômes subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins soyeux, un vin concentré, tout en distinction. Joli Saint-Chinian Col de l?Orb blanc 2019, 60% Grenache blanc, 40% Roussanne, macération pelliculaire, bien vinifié, aux senteurs à dominante de fruits secs (abricot) et d?aubépine, de bouche souple.
On retrouve également le Saint-Chinian-Roquebrun rouge Pépites de Schistes 2016, 30 ans d?expérience, de savoir-faire mais surtout de passion s?expriment ici. La Syrah est la star mise en avant dans cette cuvée, de robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d?épices. 
Très agréable Saint-Chinian-Roquebrun blanc Pépites de Schistes 2018, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de pêche, de lis et de grillé, un vin qui allie nervosité et gras.
Tout comme le Saint-Chinian-Roquebrun rouge Golden Vines 2017, de couleur profonde, emplit bien la bouche, associant finesse et charpente, avec des tanins plus souples. Le Saint-Chinian rouge R Premium 2019, un vin dense, aux tanins fondus, au nez subtil dominé par le pruneau et l?humus, de bouche intense, d?excellente garde. Joli Saint-Chinian rosé Col de l?Orb 2019, avec des nuances de violette et de prune fraîche, un vin bien parfumé, bien vinifié, de couleur profonde. Le Saint-Chinian blanc Col de l?Orb 2019, de bouche harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits jaunes mûrs, mêlant souplesse et vivacité, très bien équilibré.
Le Pays d?Oc Terrasses de l?Orb rouge 2019, corsé, aux tanins très soyeux mais très fermes également, au nez complexe (fraise des bois, réglisse).
Beau Saint-Chinian Sir de Roc Brun rouge 2018, est corsé, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé, d?une jolie concentration, d?excellente évolution. Agréable Coteaux du languedoc Chemin des olivettes rouge 2019, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche marquée par les fruits rouges.
Le Pays d?Oc Vignoble de la Ramière rouge 2019, est ample en bouche, avec des notes de poivre et de groseille, charnu dense et concentré, d?excellente garde.
Et enfin ce Pays d?Oc Terrasse d?Aupenac blanc 2019, aux notes de pêche, est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Tél. : 04 67 89 64 35
Email : cave@cave-roquebrun.fr
www.cave-roquebrun.fr
 


Château du PETIT PUCH


La propriété comprend 14 ha dont 10 ha sont plantés de vignes d'âge moyen supérieur à 30 ans (80% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et 5% de Cabernet franc). 1,5 ha de vignes viennent d'être replantés et seront en production dans quelques années.
Voilà un excellent Graves de Vayres 2014, élevage durant 12 mois en barriques exclusivement chêne français grain fin et très fin, séchage long à l?air libre..., le tout donnant ce vin avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, riche et souple, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, de robe grenat, d?une belle harmonie.
Le 2012 est corsé, tout en souplesse, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille et de truffe, et des tanins très équilibrés comme à son habitude, de très bonne garde. Le 2011 est bien charpenté, tout en nuances, aux tanins souples, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le musc et les sous-bois. Chambres d?hôtes sur place.

Marie-Paule et Bruno de la Rivière - GFA du Petit Puch
3, chemin du Petit Puch
33750 Saint-Germain-du-Puch
Tél. : 05 57 24 52 36
Fax : 05 57 24 01 82
Email : chateaupetitpuch@yahoo.fr
www.chateaupetitpuch.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 16/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020

 



Maison ZOELLER


Domaine GUIZARD


Guy LARMANDIER


Vignoble André HARTMANN


Château des ROCHETTES


Domaine Benoît BADOZ


Étienne OUDART


Château LAFARGUE


Château La CANORGUE


Château VIEUX RIVALLON


Philippe LECLERC


RUHLMANN-SCHUTZ


Château La GRACE FONRAZADE


Domaine Jean CHARTRON


Château FONTESTEAU


Château PIGANEAU


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château de CÔME


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Gérard TREMBLAY


Michel TURGY


Domaine des RAYNIÈRES


Domaine de la PALEINE


Frédéric ESMONIN


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château BOUSCAUT


Château de PANIGON


Château CHENE-VIEUX


Château BÉCHEREAU



DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales