Le guide du Vin
Worldwide

ACHATS VINS

 

Les meilleurs vins de l'année

Edition du 22/06/2010


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU DOYAC

Coup de cœur

Château DOYAC

“Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...


À l’origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m’a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n’ai pas hésité à 30 ans de quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J’ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j’ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c’est ce qui m’a plu d’emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J’adore les vins de la Rive droite donc j’ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu’un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l’apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, nous vinifions avec les conseils de Éric Boissenot, un super œnologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous faisons le conditionnement à la propriété, maîtrisons ainsi le vin de la vigne à la bouteille. Le vin est élevé pour moitié en barriques (50% bois neuf), cela permet d’éviter que le boisé domine le fruit, je cherche le bon équilibre. Les cuvaison sont assez courtes pour privilégier la finesse des tanins. Les rendements sont limités à 48 hl/ha , notre objectif étant d’avoir des raisins mûrs et sains avant la vendange. Nous récoltons très rapidement, le vignoble étant d’un seul tenant à Saint-Seurin-de-Cadourne. Toute la propriété est sur un plateau argilo-calcaire. Je viens de racheter 6 ha de vignes à M. Gautreau de Sociando-Mallet, et j’en suis ravi. J’ai complanté le vignoble en augmentant la densité de plantation et en faisant un véritable choix sur le porte-greffe que je sélectionne le moins vigoureux possible. Cela nous oblige à ajouter du fer à la vigne et permet surtout d’obtenir une très bonne maturité du Cabernet-Sauvignon. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio. Nous produisons 60% de premier vin (Château Doyac) et 40% de second (Château La Madronière) c’est le nom d’une parcelle. Notre second vin est très présent en restauration (80% en France) et Château Doyac est vendu 50% à l’export, aux États-Unis surtout, et 50% en France. Je commercialise les vins via le négoce de Bordeaux ou en direct avec des agents européens, nous ne vendons pas en grande distribution, développons la vente aux particuliers, et avons une belle clientèle parisienne qui aime nos vins. Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu’à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m’adonner à mon autre passion, le surf, c’est parfait. Le 2008 est remarquable. Une très belle couleur, beaucoup de fruit, de concentration, une jolie finesse des tanins. Le vin est très fruité grâce à la qualité des sols calcaires de Doyac, c’est une particularité qui me tient à cœur. C’est un vin que l’on peut garder 6 à 8 ans mais qui peut être également apprécié plus tôt.”

   

CHATEAU DOYAC


Earl Max de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone : 05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Earl POIRON-DABIN

Au sommet, également. Vignerons de père en fils depuis 1858. La particularité de ce domaine (67 ha) pour ses cuvées de Muscadet est un élevage prolongé de 14 mois (soit jusqu’en novembre de l’année qui suit la récolte) afin d’accroître le potentiel aromatique et l’amplitude gustative des vins. Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie cuvée des Vieilles Vignes 2007, issu d’un terroir de gneiss, au nez ample (fleurs blanches, coing), frais et puissant à la fois en bouche, alliant souplesse et structure, très charmeur, tout en persistance aromatique. Le Muscadet de Sèvre-et-Maine sur lie 2008 est un vin séduisant par son nez de fruits frais (pomme) et de fleurs, tout en finesse, charmeur, de bouche franche, très équilibrée. Le Muscadet Grande Réserve 2004, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, est très aromatique. Joli Pinot noir 2008, aux tanins mûrs, rond et fruité, à déboucher sur un canard rôti.

Jean-Michel et Laurent Poiron
L’Enclos-Chantegrolle
44690 Château-Thébaud
Téléphone :02 40 06 56 42 et 02 40 06 51 43
Télécopie :02 40 06 58 02
Email : dom.poiron@wanadoo.fr
Site personnel : www.muscadet-poiron.com
 

Château des ROCHETTES SCEA Catherine NOLOT

Belle valeur sûre de l’appellation. On ne peut qu’apprécier ce Coteaux-du-Layon cuvée Sophie 2007, élevé en barriques, un vin très gras, de bouche profonde et persistante, il révèle une grande intensité aromatique, de grande évolution, il appréciera les mélanges salés/sucrés, idéal sur une cuisine exotique. Le Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2008, issu de petites parcelles en coteaux avec un rendement de 25 hl/ha, vendanges tardives et tris sélectifs, pressurage direct de vendange non égrappée, est un vin intense et velouté, au bouquet fleuri et subtil (miel, pain grillé), avec des notes d’abricot, de lente évolution, vraiment réussi. Excellent Anjou-Villages Pièces du Moulin 2008, ce vin est riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, avec des tanins soyeux et bien présents, de bonne évolution. L’Anjou blanc cuvée Pièces du Moulin 2007, pur Chenin, fermentation alcoolique et élevage en barriques 14 mois, est un joli vin, de bouche structurée.

Gérant Yannick Babin
Les Rochettes
49700 Concourson-sur-Layon
Téléphone :02 41 59 11 51
Télécopie :02 41 59 37 73
Email : domainedelete@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-ete.com
 

Domaine Marc JOMAIN

Domaine de 9 ha exploité par les frères et sœur Philippe, Christophe et Catherine Jomain. Pratique de la lutte raisonnée, vendanges manuelles, vins élevés en fûts de chêne et vinifiés de manière traditionnelle. “Le 2008 est un millésime étonnant et inattendu, nous précise Philippe Jomain. Il a fallu attendre pour vendanger avec une vigilance durant tout l’été pour éviter les maladies de la vigne. Le temps sec à partir de mi-septembre a permis une récolte saine et satisfaisante avec une bonne acidité et un beau degré naturel. Ce sera un très bon vin de garde. Les rouges sont aussi satisfaisants mais avec moins de rendement. L’important, c’est que la qualité soit au rendez-vous.” Vrai coup de cœur pour leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2007, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d’abricot sec, d’une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en senteurs aromatiques (tilleul, noisette), d’excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2007 est d’une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Le 2006, où la suavité se mêle à une grande intensité, avec des arômes persistants de fruits secs et de pomme, de belle évolution, un vin qui s’accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s’allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d’amande grillée. Leur Auxey-Duresses rouge 2004 se goûte particulièrement bien, avec ces senteurs de fruits cuits et d’humus, un vin bien typé et tout en bouche, d’excellente évolution.

Famille Jomain
11, rue du Monument
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : info@domaine-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com
 

CHÂTEAU PLAISANCE

Le Château Plaisance se situe sur la commune de VACQUIERS au sud est de l'appellation et compte à ce jour 30 hectares de vignes. L’encépagement est composé de NEGRETTE (60%), Syrah (25%), Cabernet franc (5%), Cabernet Sauvignon (5%), Gamay (5%). La famille PENAVAYRE cultive de la vigne sur Vacquiers depuis plusieurs générations. En 1991, l'association de Louis PENAVAYRE et de son fils Marc, donne un nouvel élan au domaine puisque les surfaces passent de 7 hectares à 16 hectares, et au fil des ans jusqu'à 30 hectares. Non épargné au tout début par les recettes modernes de culture et de vinification, le domaine se recentre au début des années 2000 sur des techniques de culture douces. Un travail de la vigne au plus proche du terroir, sans engrais ni désherbants, en privilégiant les produits naturels. Les vins ne sont ni collés, ni filtrés. Ils sont aujourd’hui de très beaux ambassadeurs du cépage Negrette, qui depuis près de deux mille ans fait leur charme et leur originalité incomparable. En reconversion en viticulture biologique depuis le millésime 2008 – certification par Qualité France. Le Fronton 2005 (élevage de 12 à 18 mois et trois soutirages), est d’un beau rouge profond, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs surmûris, est tout en finesse tannique, ample et structuré. Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2005, est riche en couleur comme en matière, aux tanins bien fermes mais savoureux à la fois. Le Fronton 2006 (issu d’un élevage de 12 à 18 mois et trois soutirages), est marqué par des notes de fruits noirs très mûrs et des touches finement boisées, de bouche suave, qui développe des tanins fondus mais bien structurés. Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2006, de couleur soutenue, aux tanins fermes mais bien soyeux, intense en couleur et en arômes, demande un peu de patience pour développer tout son potentiel (très beau 2005). Savoureux Fronton Tot Çò Que Cal (Tout ce qu’il faut) 2006, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse aromatique, un vin de bouche charnue, parfumé (griotte, humus...), avec des tanins ronds et puissants à la fois.

Marc Penavayre
Place de la Mairie
31340 Vacquiers
Téléphone :05 61 84 97 41
Télécopie :05 61 84 11 26
Email : chateauplaisance@vinsdusiecle.com
Site : chateauplaisance
Site personnel : www.chateau-plaisance.fr

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU DOYAC

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Earl POIRON-DABIN
Château des ROCHETTES SCEA Catherine NOLOT
Domaine Marc JOMAIN
CHÂTEAU PLAISANCE

PROVENCE ROUGES : LE CLASSEMENT


INDISPENSABLES

A LIRE






Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :



MILLÉSIMES
consultable en ligne
gratuitement
comme le vrai magazine,
en tournant les pages...



CLIQUEZ ICI
UNIQUE EN FRANCE

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BAUMELLES (r)
FONTCREUSE (Cassis)
LAFRAN-VEYROLLES
L'OLIVETTE (Bl) (r)
MOULIN DES COSTES (Bl) (r)
ROUVIÈRE
SAINT-LOUIS (Cassis)
TERREBRUNE
COURONNE DE CHARLEMAGNE (Ca)
PIBARNON
VANNIÈRES
COTES-DE-PROVENCE

RASQUE (Bl) (r)
CABRAN (Bl) (r)
ELIE SUMEIRE (Bl) (r)
HOUCHART (Bl) (r)
JAS D' ESCLANS (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
CLOS MIREILLE (Bl)
CELLIERS DE RAMATUELLE (Bl)
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRE (Bl) (r)
La SANGLIERE (Bl)
SAUVEUSE (Bl)
TOURNELS
(MALHERBE)
JAS DES OLIVIERS (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
ROUILLÈRE
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN (Bl) (r)
DALMERAN (r)
OULLIÈRES
ROUTAS (r)
LA VALLONGUE (Bl) (r)
BARGEMONE
BEAULIEU (Bl) (r)
BEAUPRÉ
VAL DE CAIRE
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
GRAND FONTANILLE (VP)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
CANCERILLE (Bl) (r)
CRÉMADE (Palette)
LOOU (CV) (Bl) (r)
LANSAC (VP)
TORRACCIA (Corse)
TRIANS (CV) (Bl) ®



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
(TEMPIER*)
(PEY NEUF)
(RIBOTTE)
LA BÉGUDE
FONT-VIVE
NOBLESSE*
ROCHE REDONNE
SUFFRENE
COTES-DE-PROVENCE

(BERNE*)
BRÉGANÇON
CRESSONNIÈRE*
ESTELLO
GALOUPET
RÉVAOU
SAINTES-ROSELINE
LA TOURRAQUE*
ASPRAS
(BASTIDIÈRE)
CURÉBÉASSE
(FERRAGES)
(GRANDE PALLIÈRE)
RIMAURESQ
ROUËT
ROUVIÈRE
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CALISSANNE
FONSCOLOMBE
(OLIVIER D'AUGE*)
BEAUFÉRAN
(BELAMBRÉE)
(LES BÉATES)
AUTRES APPELATIONS

FIUMICICOLI (Corse)
GENTILE (C)
LUCCIARDI (C)*
SAINT-MITRE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

LA LAIDIÈRE
(LA ROQUE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BRIGUE
FOULEURS de SAINT-PONS
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
SAINT-MAUR
AUTRES APPELATIONS

VIGN. ROY RENÉ

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 15/06/2010
Edition du 08/06/2010
Edition du 01/06/2010
Edition du 25/05/2010
Edition du 18/05/2010
Edition du 11/05/2010
Edition du 04/05/2010
Edition du 27/04/2010
Edition du 20/04/2010
Edition du 13/04/2010
Edition du 06/04/2010
Edition du 30/03/2010
Edition du 23/03/2010
Edition du 16/03/2010
Edition du 09/03/2010
Edition du 02/03/2010
Edition du 23/02/2010
Edition du 16/02/2010
Edition du 09/02/2010
Edition du 02/02/2010
Edition du 26/01/2010
Edition du 19/01/2010
Edition du 12/01/2010
Edition du 05/01/2010
Edition du 29/12/2009
Edition du 22/12/2009
Edition du 15/12/2009
Edition du 08/12/2009
Edition du 01/12/2009
Edition du 24/11/2009
Edition du 17/11/2009
Edition du 10/11/2009
Edition du 03/11/2009
Edition du 27/10/2009
Edition du 20/10/2009
Edition du 13/10/2009
Edition du 06/10/2009
Edition du 29/09/2009
Edition du 22/09/2009
Edition du 15/09/2009
Edition du 08/09/2009
Edition du 01/09/2009
Edition du 25/08/2009
Edition du 18/08/2009
Edition du 11/08/2009
Edition du 04/08/2009
Edition du 28/07/2009
Edition du 21/07/2009
Edition du 14/07/2009
Edition du 07/07/2009
Edition du 30/06/2009
Edition du 23/06/2009
Edition du 16/06/2009
Edition du 09/06/2009
Edition du 02/06/2009
Edition du 26/05/2009
Edition du 12/05/2009
Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html