Achats Vins

Edition du 19/04/2016
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE

Depuis 1837, de Venoge cultive une tradition de qualité afin de proposer des Champagnes d’exception. Une qualité rare qui lui vaut sa renommée dans le monde de la Gastronomie comme en témoignent les nombreuses tables étoilées où les Champagnes de Venoge font le bonheur des connaisseurs.


Dans la lignée, ce Champagne Louis XV rosé 2006, marqué par la puissance qualitative de ce superbe millésime, au nez de petits fruits rouges frais et de rose, suave, distingué, à déboucher sur un saumon fumé ou un homard à la citronnelle. Le Champagne Louis XV brut 2006 est l’une des plus jolies bouteilles savourées cette année, à la fois puissante et très fine, dense et très fruitée, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en bouche.  Toujours une référence, le Cordon Bleu Chardonnay, une cuvée Blanc de blancs vieillie en caves durant 5 ans, un vin puissant, marqué par ce grand millésime champenois, avec des arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, bien équilibré en acidité, à la mousse intense et distinguée, idéal à l’apéritif comme sur une sole meunière. Le Cordon Bleu Millésime est dense, très parfumé, associant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet aromatique aux notes de pêche et de citronnelle, tout en nuances comme ce Cordon Bleu Extra brut, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais et une touche épicée, un vin ample et parfumé en finale.

   

Champagne de VENOGE

Directeur : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne - BP 103
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34
Télécopie : 03 26 53 34 35
Email : infos@champagnedevenoge.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
GUIRAUD
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON
MALLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES
(RABAUD-PROMIS)
(COUTET (B))
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
ARCHE PUGNEAU
LAFON
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CROS (Loupiac))
LAMOTHE GUIGNARD*
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
ROUSSEAU

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLES-GRAVES


Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise-t-on, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine. Ils consistent à prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre l’évolution du poids de 100 baies, et de leur teneur en sucre et en acide. L'ensemble du vin vieillit en fûts de chêne français. Les lots sont dégustés préalablement, de manière à adapter la proportion de barriques neuves au potentiel du vin. En effet, il s'agit de ne pas masquer le goût du terroir par un goût de boisé trop prononcé. Les arômes du bois et du fruit doivent former un équilibre. La dégustation, tout au long de l'élevage est notre fil conducteur. C'est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n'est donc systématique.” Belle réussite avec ce Lalande-de-Pomerol 2012, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, équilibré, très parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance. Le 2011, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une jolie intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Beau 2010, qui associe structure et finesse, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, qu’il faut savoir attendre pour mieux profiter de son potentiel. Le 2009, médaille d’Or au concours de Bordeaux 2011, est très parfumé, aux tanins souples et soyeux, au nez subtil dominé par le cassis mûr et l’humus. Le 2008 se goûte vraiment bien aujourd’hui, séveux, ample, développant des senteurs de fraise des bois et de musc. Superbe Lalande-de-Pomerol Calypso 2010, robe rubis teinte brillante, aux tanins mûrs et croquants, de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe, gras, d’évolution remarquable. Chambres d’hôtes.

Xavier Piton

33500 Néac
Téléphone :05 57 51 09 61
Télécopie :05 57 51 01 41
Email : x.piton@belles-graves.com
Site personnel : www.belles-graves.com

Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


C'est en 1978 que le Domaine, une affaire familiale, se constitue par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. Faibles rendements, tri systématique de la vendange à la vigne et sur une table d'égouttage, macérations longues, fermentations maitrisées par régulation thermique des cuves, élevage adapté à chaque vins en fûts de chêne neufs ou récents... “Le millésime 2014 se mérite, nous explique Patrice Ollivier, il ne fallait pas baisser sa garde. A la fois magnifiquement ensoleillé au printemps avec une belle fécondation des inflorescences, ce millésime est devenu unique quant au travail viticole. L’été à la fois chaud et pluvieux a permis de faire grossir les grappes, il fallait être présent 7 jours sur 7, jusqu’au jour de la récolte (25 septembre, début des vendanges). Nous avons réussi à avoir des vins mûrs sur des quantités un peu plus supérieures aux dernières moyennes. Les blancs sont frais, droits avec de très belles minéralités. Le Chardonnay dans toute sa splendeur. Les rouges eux aussi sont très représentatifs de notre fabuleux Pinot noir. Le caractère de fruits rouges bien mûrs engendre un gras et une force nette et solide. Nous avons à la fois la structure pour se faire plaisir rapidement mais aussi une charpente qui ne demande qu’à vieillir pour les amateurs de senteurs de sous-bois, de truffe… L’actualité du Domaine est très chargée en 2016 : en effet, mon épouse a réalisé cette année sa première cuvée avec une équipe composée uniquement de femmes; à découvrir plus précisément d’ici quelques mois. Nous avons également un gros projet de construction avec agrandissement de nos chais et création d’un nouveau caveau de dégustation.” Voilà un formidable Bonnes-Mares 2013, particulièrement représentatif de ce que doit être un Grand Cru bourguignon, de couleur grenat, puissant mais tout en délicatesse, très parfumé, avec des senteurs de cerise, de kirsch et de sous-bois, légèrement épicé, riche et complexe, tout en bouche, très typé. Le 2012 est toujours l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, de garde, à prévoir sur un lièvre ou des noisettes de chevreuil aux champignons des bois. Superbe Gevrey-Chambertin Les Seuvrées 2011, très vieilles vignes sur sols calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2013, très typé également (sols argilo-calcaires avec une forte présence de pierres et fossiles), au nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, est bien classique de son appellation, de robe intense comme cet autre Marsannay rouge les Favières 2013, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe de cerise et de réglisse, de bouche étoffée. Le Marsannay blanc les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes, idéal avec des girolles à la crème. Le Fixin rouge Clos Marion Monopole 2013, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, est un vin qui associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2012, au nez de cassis mûr et de violette, corsé, un vin de robe pourpre soutenu. Le Puligny Montrachet Les Meix 2013, où s’associent le musc, le grillé et les fruits frais, très riche en arômes comme en structure, rond et nerveux à la fois, est tout en nuances comme le Fixin blanc Clos Marion Monopole 2013, de bouche distinguée, d’une belle finesse, aux notes de fruits secs et de poire, structuré et parfumé au palais. Le Côte de Nuits Villages rouge 2013, coloré, aux connotations de sous-bois, de cuir et de fruits macérés, est un vin ample, concentré au nez comme en bouche, vraiment charmeur.

Patrice Ollivier
44, rue de Mazy
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 21 12
Télécopie :03 80 58 73 83
Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/fougeraydebeauclair

Domaine des GÉLÉRIES


La propriété a été reprise par le neveu de Jean-Marie Rouzier. Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier. “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.” Beau Bourgueil Sablons 2014, un vin avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, corsé, aux tanins mûrs, long en bouche, que l’on peut aisément associer avec une blanquette d'agneau à l'oseille ou une échine de porc à la purée d'ail, pour exemples.  Le Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2014, 90% de Cabernet franc et de 10% de Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques de chêne durant huit à dix mois, développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique. Excellent Chinon rouge Vieilles Vignes 2014, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu et typé comme on les aime. Goûtez aussi le Saint-Nicolas-de-Bourgueil Tradition, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois.

Germain Meslet
Rue des Géléries
37140 Bourgueil
Téléphone :02 47 97 74 83 et 02 47 97 72 83
Télécopie :02 47 97 48 73
Email : domainedesgeleries@orange.fr
Site personnel : www.domainedesgeleries.com

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Excellent Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, un vin riche, aux arômes de cassis très mûr, corsé, épicé, ample, aux tanins soyeux, à déboucher sur un coq au vin. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2010, bien typé Chardonnay, puise ses arômes dans le terroir de la Côte Saint-Jacques, est charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche, très abordable.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : domaine-vignot@vinsdusiecle.com
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine DRUSSÉ


Un domaine de 21 ha. Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole.
“Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface au pieds. L'expression des terroirs est conservée au maximum, fruitée pour les graviers et charme pour les argilo-calcaires. Dans nos régions, le Cabernet franc est un cépage qui demande beaucoup de patience, d'attention et de soins, afin d'élaborer des vins gourmands et séduisants : un grand défi tous les ans.”
“Le millésime 2013 se distingue par ses notes fruitées et fraîches, nous explique Nathalie Drussé, avec des tanins élégants, c'est un vrai vin du Val de Loire :  gourmand et convivial. La cuvée Les  Graviers représente parfaitement les qualités du 2013 avec, en plus, une persistance  aromatique de petits fruits à noyau, un vin à partager avec des copains. La cuvée Les Vieilles vignes est dans la continuité : tanins délicats mais présents, nez complexe de fruits rouges et de sous-bois. La cuvée Leroy de Restigné, fermement tannique et richement fruitée, agrémentera l’agneau ou le gibier.
Millésime 2014 : tout y est, finesse, fraîcheur, délicatesse. La cuvée rosé, de teinte saumonée, de bouche généreuse, est idéale à l'apéritif ou avec des plats rappelant l'été. La cuvée Les Graviers est croquante, elle a des tanins soyeux et un nez de myrtille. La cuvée Vieilles vignes est représentative de son terroir argilo-calcaire : intensité tannique et accents de fruits noirs. La cuvée L'Intuitive dégage puissance des arômes et longueur en bouche. Un vin complet, issu des tuffeaux, qui promet d'être grand.
A vendre en 2015 : en Saint-Nicolas-de-Bourgueil, le rosé 2014, les cuvées Les Vieilles vignes et Les Graviers 2013, puis  2014, et L'Intuitive  2014; en Bourgueil, la cuvée Leroy de Restigné 2012 puis 2013.”
Voici un remarquable Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles vignes 2014, terroir argilo-calcaire, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de cannelle, d’excellente évolution, à un prix particulièrement attractif (6,90 €). Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2014, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, est plus souple, de bouche harmonieuse, aux arômes complexes où dominent les petits fruits cuits (5,85 €).
Belle réussite encore avec ce Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge L’Intuitive 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, de bien jolie garde (11,50 €). Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2014, avec des senteurs de framboise, de groseille et de mûre, classique, est corsé, riche, aux tanins savoureux, typique de ce beau millésime (5,70 €).
Excellent Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2014, marqué par son sol de tuffeau, lassique, riche en couleur, sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins amples (6,50 €). Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres.

David et Nathalie Drussé
1, impasse de la Villatte
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Tél. : 02 47 97 98 24
Fax : 02 47 97 61 89
Email : drusse@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/drusse
www.drusse-vindeloire.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAROQUE


Vous allez aimer ce Saint-Émilion GCC 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, qui est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Savoureux 2011, gras et corsé, d'une grande élégance, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. 
Superbe 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, de belle charpente, vraiment très prometteur, comme le 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, gras, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde, parfait sur des perdreaux farcis. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, m’explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et ce 2009 est un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, puisque pratiquement tout est passé dans le premier vin !”
Le 2008, d’une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c’est un beau vin bien construit, très complet, de garde.”
Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d’épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale.
Le 2005, aux arômes caractéristiques d’épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s’ouvrir.

Famille Beaumartin

Château de FOSSE-SÈCHE


Domaine de 45 ha d'un seul tenant, dont 17 ha de vignes sur un sol jurassique : 9 ha de Cabernet franc, 3 ha de Cabernet-Sauvignon et 5 ha de Chenin. Culture certifiée en Agriculture Biologique Ecocert, un apiculteur exploite ses ruches sur le domaine et profite directement de tout ce qui est mis en œuvre pour l'écosystème.
Coup de cœur pour ce Saumur rouge Éolithe 2011, Cabernet franc majoritaire avec un soupçon de Cabernet-Sauvignon (2%), cuvaison de 3 à 5 jours, élevage sur lies en cuves 12 mois pour 95% du volume et en barriques pour le reste, puis assemblage et élevage 14 mois en masse, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche.
Joli Saumur Blanc Arcane 2012, pur Chenin, fermentation à basse température et élevage sur lies totales en cuves, frais et suave, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche fine, un vin qui allie intensité et souplesse.

U. et F. Keller et Fils

> Les précédentes éditions

Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013

 



Château CANON-CHAIGNEAU


Domaine de CHAMP-LONG


Domaine PERALDI


ZOELLER


Château THURON


Château les MOINES


SCHAEFFER-WOERLY


Château du MOULIN VIEUX


Pierre ARNOULD EARL


Château BELLE GARDE


GODINEAU Père et Fils


Joseph DORBON


Domaine Vincent BACHELET


Domaine de L'R


Domaine BERTHAUT


Domaine Roger LUQUET


Domaine de la CROIX BLANCHE


Château VIEUX RIVALLON


Château PONTAC GADET



CHATEAU DE BEAUREGARD


CHÂTEAU FILLON


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE CHARPENTIER


EARL GUY MALBETE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales