Achats Vins

Edition du 17/03/2015
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons acheté l’an dernier a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous avons réglé la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée, les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, l’effeuillage, un ensoleillement maximum. La vinification est supervisée par Jacques et Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Châteaude Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
REINHART
7 VIGNES
BAUMANN-ZIRGEL
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
René KOCH
G. METZ
P. ARNOLD
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
(Château d'ORSCHWIHR)
(Victor HERTZ)
(Moulin DUSENBACH)
GEWURTZTRAMINER
D. PETERMANN
BESTHEIM
HAULLER
DUSSOURT
Fernand ENGEL
HAEGI
GILG
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
Pierre FRICK
André HARTMANN
BECKER
(Damien KELHETTER)
TOKAY PINOT BLANC
D. PETERMANN
P. ARNOLD
Cave HUNAWIHR
René KOCH
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
REYSZ-JOST
GILG
Ch.et Dom. FREY
(KELHETTER (PB))
Cave KAES (Muscat)
KIRSCHNER
P. SCHAEFFER
VIELWEBER
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
C. BLEGER
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
DUSSOURT
Jacques ILTIS
André HARTMANN (PN)
Fernand ENGEL
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
Christian BARTHEL (PN)
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
STOEFFLER
Fernand ENGEL
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
G. METZ
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
BLANCK
Charles BAUR
BECK/REMPART
KOESTEL
Bernard WURTZ
Edgar SCHALLER
A. STENTZ
GEWURTZTRAMINER
(H. REYSER*)
Claude BERGER
KLINGENFUS
R. FALLER
SAINT REMY
C. BELLSZ
GSELL
HAEGELIN
(Lucien SCHIRMER)
FACKER-ACKERMANN
TOKAY PINOT BLANC
2 LUNES
André ANCEL
STINTZI*
HALBEISEN (Muscat)
M-C et P. BORÈS
R. KUENTZ
LOBERGER
Robert HEYBERGER
ULMER*
Edmond RENTZ
Charles FAHRER
CREMANTS PINOT NOIR
FREY-SOHLER
J. et C. LINDENLAUB
Eric LICHTLÉ*
Jean-Louis KAMM
VIELWEBER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Laurent VOGT
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
(Léon BOESCH)
(RUHLMANN-SCHUTZ)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de TOASC


Une propriété de 12 ha, dont 6,5 ha de vignes (en contrat de conversion bio sous contrôle Ecocert) et 2 ha d'oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du "poudingue", agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Belle réussite avec ce Bellet rouge 2011, 60% Folle noire, 30% Grenache et 10% Braquet, fort bien élevé 12 mois en barriques, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, d'excellente évolution. Remarquable 2010, intense en couleur comme en arômes avec des effluves de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d'épices, de réglisse, de tabac frais, qui séduit par son ampleur. Le Bellet blanc cuvée du Père, pur Rolle, une cuvée vinifiée en barriques, très séduisante, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère. Le Bellet blanc 2013, Rolle majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), aux arômes flatteurs d'agrumes, de tilleul, de genêt et de miel, est très réussi comme le Bellet rosé, de jolie teinte, tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs (cerise, iris, violette), avec cette finale poivrée très élégante.

Bernard et Jacqueline Nicoletti
213, chemin de Crémat
06200 Nice
Téléphone :04 92 15 14 14
Télécopie :04 92 15 14 00
Email : contact@domainedetoasc.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedetoasc
Site personnel : www.domainedetoasc.com

Château d'ESTEAU


Depuis près de trente ans, Serge Playa a entrepris son grand oeuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIe siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d'Esteau existait déjà lorsque Belleyme, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l'urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l'essentiel demeure : 4 ha d'un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d'une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l'extraction des arômes, et l'élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l'Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l'été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d'être prêts à la commercialisation. Depuis 2009, le Château d'Esteau produit un second vin, la cuvée 7 & +, issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet-Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Excitez donc vos papilles avec ce Haut-Médoc 2011, complexe, aux tanins fermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômes d'épices et de griotte, avec, en bouche, des nuances de fruits confits et de sous-bois. "Ce 2011 (65% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc) a une robe d’intensité moyenne, nous dit Serge Playa, un vin aux notes fruitées et fumées au nez, attaque souple puis volume en bouche, une structure correcte, un vin bien équilibré." Le 2010 et remarquable, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d'une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. Beau 2009, d'un grand classicisme, de couleur pourpre, bien corsé mais très fin, avec ces notes de mûre et de cassis, qui mêle rondeur et charpente. Le 2008, un vin de belle teinte foncée, est parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance.

Serge Playa

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 57 02
Télécopie :05 56 59 59 60
Email : playa.serge@neuf.fr
Site personnel : www.chateaudesteau.com

Claude et Jean-Marc CHEVREAU


Au sommet. "Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques", dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées "grosses terres" de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires. Superbe Sancerre blanc 2011, au nez puissant d'aubépine et de chèvrefeuille, tout en rondeur et persistant, avec une note de fraîcheur caractéristique, élégant, de bouche persistante. Le 2009, tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes floraux où l'on retrouve l'acacia, est un vin expressif et charmant au palais. Beau Sancerre rouge 2011, toujours très expressif de son Pinot noir, aux reflets pourpres, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins fondus mais présents, charnu, avec des nuances de fruits cuits (prune, mûre) et de cannelle, d'excellente évolution, que l’on peut aussi bien déboucher sur des suprêmes de foies de volaille que sur un paté chaud de canard en croûte. Remarquable Sancerre rosé, de robe pâle saumonée, au nez délicat d'agrumes frais, allant structure et finesse, vraiment charmeur. Gîtes disponibles.


4, chemin de la Noue - Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 04 77 ou 02 48 79 08 67
Télécopie :02 48 79 44 17
Email : chateaudecrezancy@orange.fr
Site personnel : www.vins-sancerre-chevreau.com

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

Famille Jomain
1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : domainejomain@vinsdusiecle.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Château TOUR-du-ROC


Une propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...).
Belle réussite avec ce Haut-Médoc 2012, aux notes de fruits rouges mûrs et d’épices, dense en bouche, bien charpenté, ample et souple à la fois, de bonne base tannique, un vin très bien élevé, parfumé, tout en finale, de très bonne évolution. Remarquable 2010, au nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’épices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très équilibré, chaleureux (9 e). Le 2008, médaille d’Argent au concours des Grands Vins à Mâcon 2010, aux tanins denses, aux senteurs de cerise noire et d’humus, est ample et structuré, très persistant, de belle évolution (8,50 e), “Ce 2008 est un vin tannique, précise Emmanuel Robert, fruité, avec une belle robe, de garde et le 2010 est un grand millésime, très fruité, très rond avec une grande capacité de vieillissement.”. Le 2007, médaille d’Argent au concours Bordeaux Vins d’Aquitaine 2009, aux connotations de petits fruits à noyau et d’épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche, très réussi. Beau 2005, intense et coloré, aux arômes de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes, de fort belle évolution comme le 2004, au nez de petits fruits, ferme et suave, très équilibré, richement bouqueté, qui est un très joli vin. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.
Philippe et Emmanuel Robert

Château CAILLIVET


Le château Caillivet est situé à Mazères (Gironde), au sein de l'appellation Graves. Le vignoble entoure une bâtisse en pierres bordelaises âgée de 200 ans, au sommet d'une colline dominant la vallée de la Garonne.
En 1997, la passion du vin a conduit Philippe Carrillo et son fils Antoine à créer sur les terres familiales, alors en friche, le vignoble du Château Caillivet. L'origine du nom du château provient du lieu-dit. La vigne mettant plusieurs années à produire, 4 ans après la plantation, les premières vendanges ont donné naissance au millésime 2001.
En 2004, Antoine devient exploitant. C’est lui qui gère depuis lors tout le processus de la vigne au vin, et a reçu de nombreuses nominations dans les guides des vins pour la qualité de ses productions.
Le château a été racheté en 2013 par Olivier Bourreau, un industriel de la région centre, passionné de vins des Graves, qui continue l'aventure et accompagne le développement du Château Caillivet avec Antoine Carrillo, dans le but de poursuivre le même objectif que par le passé et continuer à garantir une qualité remarquable aux cuvées du Château Caillivet. Aujourd'hui, c'est Célia Carrillo, qui s'occupe de la commercialisation des vins du domaine.
Le vignoble fait l'objet d'un suivi permanent, pour obtenir un raisin de la meilleure qualité possible. C'est aussi pourquoi le travail manuel est toujours privilégié, afin de respecter l'objectif qualitatif.
Nous élaborons nos vins en recherchant le meilleur équilibre (alcool, acidité, fruit, tanins), dans le respect du terroir. Les vins du Château Caillivet ont une trame reconnaissable et une qualité constante, bien que l’effet millésime nous laisse une part de surprise chaque année.
Un autre excellent Graves rouge 2011 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, parfait sur une entrecôte à la Bordelaise. Le 2010, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, alliant charpente et rondeur, complexe, très persistant, de belle évolution.
Le Graves rouge In 2012, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, est un vin harmonieux, d’une jolie robe groseille, de bouche classique.

Olivier Bourreau

Domaine VAL DE GILLY


Dans les années 1880, lorsque Alexandre Castellan, s'installa sur la propriété, la culture de la vigne n'était que secondaire par rapport aux travaux forestiers et à la culture des oliviers. Les générations suivantes s'employèrent à inverser la situation surtout après le gel des oliviers en 1956, et ont privilégié la culture de la vigne. Aujourd'hui, Nadine et Daniel Castellan, la cinquième génération, dirigent ce domaine de 27 ha situé au pied des Maures, dominant le Golfe de Saint-Tropez. Son exposition est plein sud, sur un sol siliceux-gneissique. Les méthodes de vinification réunissent le savoir-faire familial, la tradition et le modernisme. Les rosés et blancs sont vinifiés à basse température après une légère macération par saignée pressurage inerté. Les rouges sont élaborées en vinification traditionnelle.
J'ai particulièrement aimé ce Côtes-de-Provence Marion rosé 2012, Grenache, Cinsault, Barbaroux, vinifié en pressurage direct à basse température. puis élevé sur lies, qui développe une bouche ample et fraîche avec des connotations de fruits frais, un vin parfait sur des crevettes ou une quiche, par exemple.

Nadine et Daniel Castellan

> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012

 



Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château PENIN


LAURENT-GABRIEL


Domaine PERALDI


PETITJEAN-PIENNE


Denis FORTIN


AUVIGUE


Château FONROQUE


Domaine CAMAÏSSETTE


Domaine François GERBET


Pierre ARNOULD EARL


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BELLES-GRAVES


Domaine CHAMPEAU


Jean-Paul PAQUET & Fils



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE ALARY


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


CHÂTEAU FILLON


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales