Achats Vins

Edition du 15/06/2021
 

BORIE MANOUX

Coup de cœur

BORIE MANOUX


Leur Château Batailley est l’un des plus beaux vins de la presqu’île du Médoc. 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 3% Cabernet franc, 2% Petit Verdot, un vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de graves, vieilles vignes de 40 ans, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves), à un prix très accessible, ce qui explique sa place à la tête du Classement. Magnifique Pauillac GCC 2016, racé, parfumé, intense, gras et persistant, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui associe structure et distinction, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, c’est un vin riche et de très belle garde. Le 2015, de base tannique importante et très équilibrée, est un vin dense mais toujours très élégant, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune, le cuir, encore très jeune, naturellement.  Leur Château Trotte Vieille est également au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le second vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxera. Formidable Saint-Émilion 1er GCC 2016, 50% Merlot, 45% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, généreux, avec ces nuances de fruits compotés, c’est un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui associe puissance et distinction. Le 2015, mêle finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale où l’on retrouve des nuances de prune macérée et de cuir. Le 2014 dégage un nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d’épices (cannelle, poivre), aux tanins très équilibrés un grand vin de fort belle expression, de bouche puissante. Le 2013 développe un nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins soyeux, légèrement épicé comme il se doit en finale.  Superbe 2012, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche.  Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d’épices, aux tanins soyeux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois, savoureux avec des gésiers de volailles ou un sauté d'oie aux champignons de Paris. Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l’humus, ample et flatteur, de belle garde.

   

BORIE MANOUX

Famille Castéja
88 quai de Bacalan
33000 Bordeaux
Téléphone : 05 56 00 00 70

Email : domaines@borie-manoux.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-Lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-Lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune. Eloïse Girard considère que “le millésime 2020 est exceptionnel et devance tous ceux pourtant très beaux que nous avions jusqu'alors. Très précoces, nous avons débuté les vendanges le 21 Août et avions quelques appréhensions face aux répercussions de la météo (sécheresse, grillures) mais nos vignes ont bien réagi, nous récompensant du travail que nous leur apportons constamment. Les vendanges se sont déroulées sous le beau temps et toutes les cuvées étaient entonnées fin Septembre. Quantité et superbe qualité se rejoignent. Quatre nouvelles cuvées font leur apparition cette année, ce sont : Volnay Premier Cru en Chevrey, Volnay Premier Cru Les Mitans, Pommard Premier Cru Les Chaponnières, et Corton Grand Cru Clos du Roi. Nous allons avoir bientôt la certification HVE et commençons cette année à travailler une partie du domaine en Bio. Nous proposons à la vente, actuellement les 2017 restants puis les 2018.” Nous avons beaucoup aimé ce Savigny-Lès-Beaune Blanc 2018 , de bonne bouche, très charmeur, complexe, où dominent les fleurs, très harmonieux, très réussi comme leur Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Narbantons 2018, un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. Beau Pernand-Vergelesses rouge Premier Cru Les Vergelesses 2018, très aromatique, il est bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d’une jolie concentration en bouche, aux tanins avoureux. Très typé, le Gevrey Chambertin 2018, où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine, de garde. Remarquable Pernand-Vergelesses blanc Premier Cru Sous Frétilles 2018, un vin tout en structure et parfums, au nez de rose, de tilleul et de noisette, très fruité, équilibré et harmonieux, de très bonne évolution, de bouche onctueuse. Et toujours ce Volnay Vieilles Vignes 2018, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, classique de son appellation.

Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
Site personnel : www.domaine-girard.com

Château LUCHEY-HALDE


En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l’époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l’exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l’extension de l’aire urbaine. Le vignoble s’étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols. Pierre Darriet nous dit : “en 2019, nous avons démarré les vendanges le 29 Août. La pluie salvatrice de la mi-Septembre a été très bénéfique surtout pour les rouges, cela leur a permis d’arriver à bonne maturité. Sur nos terroirs, les Cabernets-Sauvignons ont terminé leur phase de maturation dans des conditions idéales. C’est un millésime assez classique, de bonne facture, nous avons fait de bons volumes. Pour les blancs, on retrouve peut-être un peu moins de fraicheur, la sécheresse a eu plus d’impact mais les vins sont très fruités avec des notes florales, les Sémillons étaient particulièrement beaux. A la vente, nous terminons Château Luchey-Halde 2011, le 2012 lui succèdera dans le cours de l’année. Pour le second vin, Les Haldes de Luchey, nous finissons le 2015, un vin qui présente des notes épicées, de mûre, de fruits des bois, une pointe vanillée en finale, les tanins sont souples, bonne fraicheur. Le 2016 lui succèdera dans le cours de l’année, belle acidité, de la fraicheur, très joli potentiel aromatique, une belle réussite, ce millésime me rappelle les 2008 et 2010. En blanc, c’est le 2016 qui est proposé dans les deux vins. C’est un millésime puissant, très aromatique, notes de bourgeons de cassis, de pierre à fusil. Ces blancs présentent une bonne minéralité avec en fin de bouche des notes florales, une belle persistance. Nous nous engageons dans une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises). C’est un engagement de développement durable adapté au monde de l’entreprise. On observe les impacts sur l’environnement d’une façon plus générale, l’écologie mais aussi le voisinage, les clients, la gestion du personnel… le but est d’améliorer les conditions de production et de vie dans l’entreprise afin d’assurer sa pérennité. Les trois piliers sont le social, l’environnement et l’économie, on essaye de trouver le meilleur mixte. Nous avons une nouvelle directrice qui s’appelle Sabine Brun-Rageul.” Toujours un très beau Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, avec ces notes poivrées en finale, de jolie garde. Beau 2014, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut. Le 2012 est savoureux, d’une couleur profonde, riche et subtil, complet, aux tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, il est d’une très belle finale, d’excellente évolution. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2014, d’une belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre, d’une élégance persistante. On retrouve aussi Les Haldes de Luchey rouge 2012, un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Très réussi également Les Haldes de Luchey blanc 2014, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale, un joli vin très abordable, à déboucher aussi bien, par exemple, sur une galette feulletée au thon et à la tomate ou un piccata de veau au marsala.

Directrice : Sabine Brun-Rageul - Directeur d’Exploitation : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Téléphone :05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
Site personnel : www.luchey-halde.com

Vignobles Fabien CASTAING


Propriété familiale depuis sa création en 1898, le Domaine de Moulin-Pouzy s’étend sur 55 ha de vignes. Fabien Castaing a grandi au milieu des vignes, sur les collines bergeracoise de la propriété. Tous les vins sont Haute Valeur Environnementale 3. Formidable Monbazillac cuvée Optimum 2019, 60% Sémillon et 40% Muscadelle, qui est d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur. Beau Bergerac rouge 2019, de robe soutenue, un vin bien charnu, complexe et subtil, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois, de bouche pleine. Et enfin ce Bergerac blanc sec cuvée Optimum 2019, 100% Sauvignon, ample, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, élégant.

Domaine de MOULIN-POUZY
La Font du Roc
24240 Cunèges
Téléphone :05 53 58 41 20
Email : info@fabiencastaing.com
Site personnel : www.fabiencastaing.com

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 12 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement. Belle gamme de vins, typés, on commence par ce CDR-Village Séguret rouge Laurances 2018, un vin complexe et chaleureux, intense et coloré, tout en arômes (framboise, réglisse...), de bouche charnue. “Pour ce millésime 2018, l'enherbement alterné du vignoble du domaine a permis le passage des appareils de traitement malgré que les sols soient détrempés. Tout en bouche, le CDR-Village Séguret blanc La Daurèle 2018, marqué par ses cépages Grenache blanc, Clairette, Viognier, Ugni blanc, tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette et de bruyère, tout en charme, d’une grande richesse aromatique en finale, tout comme le CDR-Village Séguret rosé Le Rosé de Simone 2018, Grenache noir, Cinsault, Carignan, élevage de quelques mois sur lies, de belle teinte, aux notes de fruits frais, souple et vif à la fois, idéal sur des côtes de veau à la parmesane ou des goujonettes de soles. Et enfin l’IGP Vaucluse rouge La Vigne de Louis 2018, Syrah et Grenache noir, mêlant structure et rondeur, un vin coloré et charnu, avec des tanins fins et souples.

Christian Vœux
197, chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :06 10 71 26 72
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château La ROSE SARRON


L?histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C?est actuellement Philippe Rochet aidé de son fils Damien qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s?étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc.

?Concernant les vendanges 2018, nous explique Damien Rochet, il s?agit d?un grand millésime, nous avons été touchés par la grêle le 15 juillet, ce qui n?a pas eu d?impact sur la qualité mais plutôt sur la quantité. Pour les millésimes à la vente cette année, nous allons être sur les 2017 et 2018 pour nos blancs classiques, sur la cuvée Anaïs 2016, et en rouges, les 2016 et 2015 pour la cuvée Damien.?

Vous allez aimer ce Graves rouge cuvée Damien 2015, parts égales de Merlot et Cabernet-Sauvignon, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Graves rouge 2016, est charnu, il a une belle robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée.
Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2016, 60% Sémillon, 40% Sauvignon, dont la fermentation malolactique est faite en partie en fût de chêne, puis élevage en barriques pendant un an, il a une jolie robe jaune paille, au nez de noix et de fruits frais, bien rond et aromatique. Quant au Graves blanc 2017, majoritaire en Sémillon, le reste en Sauvignon et Muscadelle, il est tout en arômes, parfait avec une marinière de coques ou un tempura de langoustines.

Philippe Rochet
3, Sarrot
33210 Saint-Pierre-de-Mons
Tél. : 05 56 76 29 42
Email : contact@la-rose-sarron.com
www.la-rose-sarron.com
 


Clos La PETIT CROIX


MOURIESSE VINUM


Serge Mouriesse, œnologue-vigneron à Châteauneuf-du-Pape et dans la Vallée du Rhône depuis 28 ans, formé initialement à l'Institut de Bordeaux, il partage cette aventure avec sa femme Brigitte, depuis fin 2007, lors de l'acquisition de la première parcelle en Châteauneuf-du-Pape.
Agées de 50 à près de 100 ans pour certains pieds, selon les parcelles, les vignes bénéficient d'une bonne alimentation hydrique en sous-sol. Elles sont également protégées du fort Mistral par le relief et les bois alentours.
Mode de culture raisonnée avec une forte connotation biologique : amendements organiques naturels, pas de désherbage ni de fongicides chimiques, traitements à base de souffre et de Bouillie Bordelaise; traitement mécanique du sol pour favoriser l'aération et la vie microbiologique...
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Vieilles vignes cuvée Tour d?Ambre 2017, 100% Grenache, de robe soutenue, complet, avec des nuances de cerise confite et de cuir, un vin de bouche ample, très prometteur. Le 2016, 90% Grenache et 10% Syrah, charnu comme on les aime, est très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d?une belle ampleur en bouche, de belle évolution également.
On se régale avec ce Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Pierre d?Ambre 2019, 30% Grenache blanc, 30% Roussane, 20% Clairette et 20% Bourboulenc, très bien élevé, il surprend par sa persistance aromatique, tout en bouche, fleurant bon les amandes et l?aubépine, classique, puissant et subtil à la fois.
Et l?IGP du Gard rouge cuvée La Mirœnière 2018, 100% Grenache, aux arômes de fruits cuits et d?épices, de belle teinte grenat, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche, c?est une réussite.

Brigitte et Serge Mouriesse
18, chemin du Clos
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 06 14 94 69 15
Email : contact@mouriesse-vinum.com
www.mouriesse-vinum.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 08/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020

 



Château de PASQUETTE


Charles SCHLÉRET


Rémy MASSIN et Fils


Château BEYNAT


Domaine du LOOU


Château de MAUVES


Château PEPUSQUE


Château LE DESTRIER


Jean-Claude et Didier AUBERT


Château Les GRAVES


Château CERTAN de MAY de CERTAN


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Jean-Marie NAULIN


AUVIGUE


Domaine du JAS D'ESCLANS


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château CLOS des PRINCE


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine Jean CHARTRON


Château PONT LES MOINES


Château BOURGUET


Château FAUGAS


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château CROQUE MICHOTTE


Domaine LUQUET depuis 1878


A. MARGAINE


Domaine Guy BOCARD


Clos TRIMOULET


Charles MIGNON



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE ROSIERS


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales