Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

ACHATS VINS

 

Les meilleurs vins de l'année

Edition du 12/05/2009

ChateauOnline
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU DE LANDIRAS

Renaissance

Château de LANDIRAS

Un nouveau challenge pour Michel Pélissié


François Puerta est un peu à l’origine de cette nouvelle acquisition. C’est lui qui a été informé de la mise en vente et s’étant vite rendu compte du potentiel de l’exploitation, il en a averti Michel Pélissié. “Ce qui m’a tout-de-suite plu dans ce terroir, précise François Puerta, c’est sa typicité particulière dans les Graves, plutôt typé Pessac-Léognan. Nous sommes sur une croupe de graves bien blanches que l’on rencontre à Malartic-Lagravière. On a l’impression que l’on a apporté sur 15 cm des galets très blancs. On ne retrouve d’ailleurs pas ce sol aux alentours de Landiras ou Illats, nous sommes vraiment sur une veine géologique particulière. L’ensemble compte 80 hectares dont une vingtaine d’hectares de vignes (15, 5 ha de rouge avec une dominance Merlot et 5 ha de blanc avec une dominante Sauvignon). La particularité de la propriété est d’être plantée à 10 000 pieds/ha. Ce sont des terres graveleuses très bien drainées. Ces vignes ont été plantées sur des terres très reposées, très qualitatives. La moyenne d’âge des vignes est de 20 ans, elles sont donc en pleine production. Ce que l’on retrouve à la dégustation, c’est la typicité toute en finesse des Graves. Notre premier millésime est le 2008, dont j’ai assumé les vinifications, et l’on retrouve beaucoup d’élégance dans le vin, une belle couleur profonde très soutenue. Les vendanges 2008 ont prouvé le grand potentiel de ce cru : le fait que la vigne soit très basse lui permet de se réchauffer par réverbération auprès des galets du sol. Nous avons obtenu une grosse concentration, mais notre objectif n’est pas de produire du vin trop concentré, bien au contraire, mais des vins finement boisés, élégants qui ont une proportion de 70% de Merlot, assez ronds avec une certaine complexité sans dominante de Cabernets, afin que le terroir s’exprime pleinement. En 2009, nous allons planter 5 ha de plus, un hectare de Petit Verdot, du Sauvignon gris et des Cabernets franc et sauvignon. Nous construisons derrière le château un tout nouveau chai de vinification, 30 cuves béton, des petites cuves pour faire de la sélection parcellaire, et ainsi faire nos assemblages convenablement. Le chai sera entièrement thermorégulé, comme au Château Maison Noble. À l’intérieur du château, il y a deux jolis chais à barriques, l’un destiné aux vins blancs, l’autre pour les rouges. Nous avons des projets ambitieux pour le vin : macérations pelliculaires à froid, vinifications des blancs en barriques... Nous souhaitons mener les vignes en culture raisonnée, aucun désherbant, et avons déjà investi dans un nouveau matériel pour travailler les sols, un nouvel enjambeur très spécifique pour les vignes étroites. Toute l’équipe de Maison Noble se mobilise au service de Landiras, c’est très motivant car nous sommes fiers de notre réussite : de 12 ha en 1996, les propriétés de Michel Pélissié représentent aujourd’hui 350 à 400 ha dans le Bordelais. Notre but est de tirer notre gamme vers le haut. À Maison Noble, nous sommes parvenus à exploiter tout notre potentiel, et nous souhaitons faire du Château de Landiras le fleuron de toutes nos propriétés. Le très joli château des XVII-XVIIIe siècles ressemble à un beau rendez-vous de chasses en pierres, il y a aussi un point d’eau très romantique, une belle allée de 500 mètres arborée de marronniers, un parc de 11 hectares, c’est un très joli lieu à exploiter. Nous ne sommes qu’à 4 km de l’autoroute vers Bordeaux et à seulement 25 minutes du centre ville. Nous restaurons la bâtisse qui nous servira à organiser et recevoir des séminaires et réceptions, nous voulons profiter de ce site pour attirer les touristes de passage et leur faire découvrir nos vins.”

   

CHATEAU DE LANDIRAS


sca domaine la graveMichel Pelissié

33720 Landiras
Téléphone : 05 56 71 79 70
Télécopie : 05 56 71 86 12
Email : chateau.landiras@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

earl Jean-Pierre DICONNE

Excellent Auxey-Duresses Premier Cru rouge Les Grands Champs 2005, de belle teinte rouge intense, au nez délivrant des arômes de fraise des bois et d’épices, complet et riche au nez comme en bouche, de bonne évolution comme l’Auxey-Duresses rouge 2005, de robe intense, au nez très caractéristique dominé par les fruits macérés, de belle matière, de bouche charpentée et ample. L’Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2005, typé par ce terroir particulier, est riche, coloré et corsé, bien charpenté, au parfum de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Beau Meursault Clos des Luchets 2005, Chardonnay sélection massale ancienne de l’époque, un vin puissant, avec des notes minérales et de fleurs blanches, complexe, d’une longue finale. L’Auxey-Duresses blanc Vieilles Vignes 2005 est une nouvelle fois très séduisant, aux senteurs subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez. Excellent Pommard Les Vignots 2005, intensément coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche complexe, prometteur.

Christophe Diconne
Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 25 60
Télécopie :03 80 21 26 80
 

Domaine PINSON

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les sympathiques Laurent et Christophe Pinson sont passionnés par leur métier de viticulteurs et en parlent avec talent et enthousiasme. Nous avons pu constater sur place les efforts entrepris (magnifique nouveau cuvier, salle de réception voûtée...) pour rester au top. Superbe Chablis Grand Cru Les Clos 2006, aux senteurs de fleur d’acacia et de tilleul, associant structure et finesse, tout en harmonie, onctueux et riche, un très grand vin de bouche intense, de grande évolution comme en atteste ce 2004, encore jeune, de robe dorée, riche, racé et onctueux en bouche, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère), à déboucher sur des quenelles, par exemple. Savoureux Chablis Premier Cru La Forêt 2006, exprimant au mieux ce terroir spécifique, un vin racé, minéral et dense, très parfumé et complexe, de robe brillante, riche au nez comme en bouche, tout en nuances d’arômes (genêt, pêche, cannelle), un vin avec beaucoup de potentiel, de garde, naturellement. Le 2005, d’une grande intensité, un vin ample, avec des notes florales et fruitées, associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche. Le Premier Cru Mont-de-Milieu 2006, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur, très charmeur sur une cuisine assez relevée. Le 2005 est un vin tout en structure et parfums, au nez de fleurs blanches et de noisette, très fruité, équilibré et harmonieux, de très bonne évolution, de bouche onctueuse. Excellent Chablis Premier Cru Vaillons 2006, tout en nuances aromatiques, onctueux et dense en bouche, à prévoir sur un poisson de rivière en sauce. Le 2005 est d’une grande complexité de parfums (amande, épices, brioche), tout en bouche comme ce Chablis Premier Cru Montmains 2006, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales. On est bien au sommet.

Laurent et Christophe Pinson
5, Quai Voltaire
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 10 26
Télécopie :03 86 42 49 94
Site personnel : www.domaine-pinson.com
 

Château HAUT FERRAND

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 4,5 ha (70% Merlot et 30% Cabernet franc). Remarquable Pomerol 2006, corsé et charpenté, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Beau 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples, de belle charpente. Le 2003, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, est fondu en bouche et prometteur. Le 2002, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, est ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur. Remarquable 2001, aux notes délicates de fruits et d’humus, très classique et puissant, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une jolie finale comme ce 2000, charnu, très parfumé, savoureux et complexe, aux tanins riches, de garde, qu’il faut savourer sur un magret de canard. Leur Pomerol Château Ferrand 2006 (12 ha) est un vin de caractère, très parfumé (griotte, réglisse), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. Séduisant 2004, intense, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, griotte, cuir). Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 21 67
Télécopie :05 57 25 01 41
Email : contact@chateau-ferrand.com
Site personnel : www.chateau-ferrand.com
 

CHÂTEAU MACQUIN

Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettant de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU DE LANDIRAS

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
earl Jean-Pierre DICONNE
Domaine PINSON
Château HAUT FERRAND
CHÂTEAU MACQUIN

PROVENCE BLANCS : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE BLANCS
e_provence.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
LAFRAN-VEYROLLES
LA LAIDIÈRE
L'OLIVETTE
ROUVIÈRE
MOULIN DES COSTES
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
CLOS MIREILLE
SAINT-ANDRÉ-DE -FIGUIÈRE
SAUVEUSE
CABRAN
FERRY-LACOMBE
MAIME
CELLIERS DE RAMATUELLE
RÉVAOU
(ROUILLÈRE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN
GAVELLES
ROBERT
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
FOGOLAR (B)
MAESTRACCI (C)
COMTE PERALDI (C)
GENTILE (C)
LOOU (CV)
ORENGA DE GAFFORY (C)
CRÉMADE (P)
TRIANS (CV)
ALISO ROSSI (C)
AUGIER (B)
CRÉMAT (B)
Clos SAINTE-MAGDELEINE (Cassis)
LUCCIARDI (C)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
PEY NEUF*
COTES-DE-PROVENCE

FERRAGES*
RIMAURESQ
ROUËT
SAINT-MAUR
TOURNELS
ESTELLO*
(SAINT-ALBERT)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BAS
BEAULIEU
CELLIER DES QUATRE TOURS*
AUTRES APPELATIONS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS*
CURÉBÉASSE*
LAUNES*
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html