Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

ACHATS VINS

 

Les meilleurs vins de l'année

Edition du 09/06/2009

PriceMinister
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES

Rare

ALBERT GRIVAULT Clos des Perrières

Dans un terroir hors du commun, le Clos des Perrières est le rival des plus grands blancs de Bourgogne,développant une richesse exceptionnelle de ses vins et leur grande aptitude au vieillissement. Un cru hors normes qui passionne Michel Bardet et ses sœurs, descendants d’Albert Grivault.


Dans le vignoble de Meursault, on le remarque de suite, une entité exceptionnelle, un bijou rare, un hectare ou presque... (94 ares 52 centiares très exactement) clos de mur. En effet ce Clos situé au sein des Perrières possède le grand privilège de l’appellation spécifique “Meursault Clos des Perrières”. C’est un vin fondamentalement “Meursault Perrières”, très long en bouche d’une grande puissance avec beaucoup de minéralité. On apprécie ses arômes délicats de noisette et d’amande, de miel d’acacia, de fleurs blanches, d’une très grande finesse et d’une rare complexité, qui se développe admirablement en vieillissant. Appelé quelquefois par le passé, Clos Royal, il appartint jadis aux Marquis de Latroche successifs de sa création jusqu’en juin 1878 où il fut acheté par Albert Grivault. Avec son élégant portail d’époque Louis XV et son mur de clôture d’un mètre cinquante de haut, il a conservé le caractère originel des Clos bourguignons. Le terroir, sur la partie haute est situé géologiquement sur un affleurement de calcaires olithiques et sublithographiques (bathonien inférieur) et sa moitié basse se trouve sur le haut de la zone des colluvions (sols brun rougeâtre à débris cryoclastiques) celle qui reçut le maximum de délithages des couches supérieures marneuses, c’est là que se situent les vignobles les plus fins de la côte. La terre est relativement profonde de 1 à 2 m, très pierreuse et d’un jaune particulier qui témoigne de sa composition argilo-limoneuse-sableuse. Géologiquement exceptionnel, ce terroir spécifique comprend assurément les composantes majeures de la typicité du Clos des Perrières. Le Clos bénéficie d’une très bonne exposition, plein sud/sud-est, au centre du “climat” des Perrières et à l’abri des vents dominants dans un relief de coteaux, un atout climatique indispensable et supplémentaire qui participe à la réussite régulière des millésimes. Le rendement faible intensifie la concentration et la richesse aromatique des vins. Les vendanges et les vinifications sont conduites par Michel Bardet et ses sœurs, descendants d’Albert Grivault et copropriétaires associés. Le vin est élevé en fûts de chêne, la mise en bouteille est faite au domaine, une petite production qui reçoit de très nombreuses distinctions et appréciations élogieuses des différents guides. Un vin de longue garde (15 à 40 ans) avec une très grande complexité et un bouquet tout en finesse. “Comme le 2004, le millésime 2006 est une très belle année, précise Michel Bardet, qui réunit les qualités des millésimes 2001 et 2002. Ce millésime 2006 n’a pas la puissance du 2002, c’est un vin plus élégant, plus en subtilité, un grand vin très classique. Nous n’avons fait aucune correction, l’acidité et le sucre (13,3°) étaient naturels. Le 2005 est un vin tout en puissance avec une certaine fermeté qui devrait disparaître après quelques mois de bouteilles. Ce sera un millésime de très grande garde. Les vins en 2006 sont très savoureux, très fins et délicats, les rouges sont bien typés, ils “pinotent”, c’est-à-dire que le cépage du Pinot Noir s’exprime parfaitement bien. Ce sont des vins très fruités, d’un rouge clair typique des beaux Bourgogne, tout en dentelle.”

   

À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES


Michel Bardet
7, place du Murger
21190 Meursault
Téléphone : 03 80 21 23 12
Télécopie : 03 80 21 24 70
Email : albert.grivault@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Clos des LAMBRAYS

Au sommet. Le vignoble de ce Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte de Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des vins, tandis que le bas, plus argilo-calcaire, produit des vins puissants et charpentés. Du pur plaisir avec le Clos des Lambrays Grand Cru 2006, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, coloré et racé, au nez de fruits macérés, de violette et d’épices, un grand vin qui associe finesse et charpente, harmonie et richesse, de garde. Le 2005 est de grande race, avec des arômes de fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en charpente, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Très beau 2004, de belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, de bouche complexe, très prometteur. Le 2003 est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, encore très jeune. Le 2002 est superbe, gras et très parfumé, d’une belle harmonie au palais, avec ces notes très caractéristiques de groseille et d’épices, riche et élégant à la fois. Le 2001, au nez d’humus et d’épices, associe richesse et finesse en bouche, complexité et charnu, très complet, de fort bonne évolution, à déguster sur un dindonneau à la broche. Le 2000 est suave et persistant, avec des connotations de cassis mûr et un côté animal qui lui va à ravir, de belle garde. Très beau 99, avec des arômes de groseille et de myrtille, un vin de grande structure, très équilibré, tout en finesse, de bouche charnue, prometteur. Le 98, issu d’une année climatique délicate et de très petits rendements, possède cette belle robe rubis bien soutenue, des arômes de fruits noirs caractéristiques du terroir et une belle concentration. Certainement l’un des grands millésimes du clos. Le 97, un très beau vin d’un rouge soutenu avec des arômes de fruits noirs et rouges, est corsé, puissant, structuré, avec des tanins mûrs. Le 96, très classique, très puissant, avec une note de fumé, des arômes de fruits noirs très marqués, est d’une grande élégance, de garde comme le 95, de robe rubis intense, aux arômes minéraux de fruits surmûris, d’épices, de poivre noir, avec des saveurs intenses, d’une très belle structure. Formidable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Clos du Cailleret, d’une grande minéralité, un vin tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul (très vieilles vignes de 65 ans, quantité très limitée).

Günter et Hans-Joachim Freund Direction : Thierry Brouin

21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 51 84 33
Télécopie :03 80 51 81 97
Email : clos.lambrays@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-des-lambrays.com
 

Domaine du CHARDONNAY

Nous avons été ravis de revoir Étienne Boileau lmors de notre réunion au Domaine Tremblay qui accueillait les meilleurs vignerons de l’appellation. Un vignoble de 36 ha. Coup de cœur pour ce Chablis Premier Cru Montmains 2006, au nez à dominante d’acacia, de bouche fraîche et souple à la fois avec des senteurs de pêche et une minéralité certaine, persistant au palais, un vin qui associe rondeur et nervosité, savoureux comme ce Premier Cru Vaillons 2006, d’une belle onctuosité en bouche, un vin gras, d’une grande complexité, riche en arômes comme en charpente, aux notes de tilleul, de brioche et de musc, parfait sur une volaille rôtie comme sur un brochet. Beau Chablis Premier Cru Montée-de-Tonnerre, d’une très grande finesse, de belle harmonie, avec ce nez à dominante de fruits secs, de fleurs et d’épices, un vin à la fois corsé et frais au palais, très aromatique. Le Premier Cru Mont-de-Milieu 2004, avec des notes de miel et de fleurs, de bouche très ample qui évoque la fougère, et le Premier Cru Vaugiraut 2006, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, sont des vins tout en rondeur.

E.Boileau, W.Nahan et Ch.Simon
Moulin du Pâtis
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 48 03
Télécopie :03 80 42 16 49
Email : info@domaine-du-chardonnay.fr
Site personnel : www.domaine-du-chardonnay.fr
 

Clos des MENUTS Famille Rivière

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Sympathique et passionné, Philippe Rivière s’attache à élever des vins qui restent dans un excellent rapport qualité-prix-typicité. Sa propriété s’étend sur 25 ha. Le sol, en partie argilo-calcaire et principalement argilo-sableux à sous-sol d’alios avec crasse de fer, permet un excellent drainage (75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Un bien beau Saint-Émilion GC 2006, très classique, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, ronde, charnue et structurée, d’une longue finale. Le 2005, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux senteurs de fruits cuits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2004, de couleur grenat, est savoureux au palais, concentré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, riche en arômes comme en structure, aux tanins fins. Beau 2003, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, un vin charnu, ferme et long en bouche, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu. Château HAUT-PIQUAT : un savoureux Lussac-Saint-Émilion 2006, de bouche harmonieuse, ronde et mûre, un vin dominé par des notes de framboise macérée, finement tannique, qui allie une charpente réelle à une jolie souplesse. Le 2005 poursuit sa belle évolution, un vin coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe.

Philippe Rivière
Rue de l’Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 59 59
Télécopie :05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
 

CHÂTEAU TAFFARD DE BLAIGNAN

Henri Cadillac, propriétaire sympathique et passionné, s’attache à conserver une régularité qualitative exemplaire. Le vignoble s’étend sur 18 ha sur un sol argilo-calcaire relativement plat par suite des dépôts alluvionnaires des terrasses fluvio-marines de la fin du Tertiaire. Les cépages sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon à parts égales. Ce Médoc 2005, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin vraiment réussi, soyeux, de très bonne structure tannique et d’une belle harmonie, avec beaucoup d’élégance, de garde. Beau 2004, d’un rouge profond, un vin volumineux en bouche, élégant et complexe, bien typé et classique. Le 2003, bien charnu, est tout en bouche, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices. Le 2002 est de belle couleur, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux. Beau 2001, très bien élevé en barriques, charpenté, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse. Dans la lignée, le 2000, aux notes de sous-bois, très équilibré au nez comme en bouche, allie charpente et rondeur, avec des nuances de mûre, de garde. Un excellent second vin, Château Taffard 2005 (vinification en cuves en acier inoxydable, avec contrôle des températures, dont la fermentation alcoolique est suivie de 3 à 4 semaines de macération, puis fermentation malo-lactique après pressurage des marcs) un vin où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, d’une finale dense, à déboucher sur un rôti de porc, par exemple.

Henri Cadillac
10, route de Hontane
33340 Ordonnac
Téléphone :05 56 09 00 00
Télécopie :05 56 09 04 28
Email : taffarddeblaignan@vinsdusiecle.com
Site : taffarddeblaignan
Site personnel : www.taffarddeblaignan.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Clos des LAMBRAYS
Domaine du CHARDONNAY
Clos des MENUTS Famille Rivière
CHÂTEAU TAFFARD DE BLAIGNAN

BORDEAUX-SUPERIEUR : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR

e_bordeaux_superieur.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
LE GRAND VERDUS
GRANDE CHAPELLE
LAGRANGE LES TOURS
LAVILLE
LISENNES
PANCHILLE
PEYFAURES
SÉNAILHAC
THURON
LA VIEILLE TOUR
PARENCHÈRE
PASCAUD*
PIERRAIL
PIOTE
BÉCHEREAU
BRAGUE (BX)
COMMANDERIE DE QUEYRET
GADRAS (BX)*
BELLEVUE-FAVEREAU
BOIS NOIR*
FRACHET*
HAUT-CRUZEAU*
JOURDAN
LESTRILLE CAPMARTIN
LES MARÉCHAUX (BX)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLON
CORNEMPS
DUCLA
GASSIES-GAUTEY (BX)
GAYON
LUGAGNAC
MAISON NOBLE
PENIN
PUYFROMAGE (CF)
VIEUX L'ESTAGE
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
BLANCHET
CHATAIGNERAIE
GABACHOT
LAUBERTRIE (BX)
LAUDUC
MILLE SECOUSSES
PERAYNE
(PRIEURÉ MARQUET)
RONDAILH*
BELLE GARDE
BERNADON (BX)*
BONHOSTE
BRAS D'ARGENT
CANTEMERLE/MABILLE
FONTENILLES (BX)
FONTVIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANET (BX)
CAZENOVE*
GALAND
LA GALANTE
HAUT-BRANA
L'HERMITAGE
LAMOTHE VINCENT
PICON
TROCARD
VRAI CAILLOU
LA CAPELLE*
(DENIAS (BX)*)
(POMIROL (BX)*)
LA TUILERIE DU PUY*
LA CHATAIGNIÈRE
(CROIX DE ROCHE*)
(JEANTIEU (BX)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FRANQUINOTTE (BX)
(LAJARRE)
LE MAINE MARTIN
SIRON
VIEUX CARREFOUR
FARIZEAU (BX)*
FRONTENAC*
CAVE DE GÉNISSAC*
JAYLE (BX)
LE PORGE (BX)
HAUT-NADEAU
LASCAUX

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOUILLEROT
(LA CADERIE*)
LA MARÉCHALE
(MAUBATS)
(PEYAU*)
ROQUES-MAURIAC
(THIEULEY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUCHET (BX)
(BOUSCAT*)
GRAND-MONTEIL
HAUT-GUILLEBOT
UNION DE LUGON*
(MIRAMBEAU-PAPIN)
NOGUÈS*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 02/06/2009
Edition du 26/05/2009
Edition du 12/05/2009
Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html