Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

ACHATS VINS

 

Guide du vin de France, Sélections et Classements

Edition du 08/01/2009

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 L’IRRÉSISTIBLE CLOS DU NOTAIRE

Sommet

le CLOS du NOTAIRE

À Bourg-sur-Gironde, Roland Charbonnier est un véritable passionné qui produit ses vins avec comme seul souci la qualité, l’expression de son terroir, et non celui de suivre la mode.? C’est ce qui lui vaut régulièrement de voir ses vins accéder au sommet.


L’HISTOIRE D’UN TERROIR Le Clos du Notaire provient d'un vignoble familial ayant appartenu au siècle dernier à Maître MENARD. Son gendre, Maître Henri COUTIN, Notaire à Jonzac, a donné le nom de Crû des Notaires à ce vignoble qu'il a structuré et agrandi. Successeurs de Jacques COUTIN, fils du notaire, Roland et Sylvette CHARBONNIER perpétuent depuis 1974 la notoriété et la qualité du Clos du Notaire. Surplombant le confluent de la Garonne et de la Dordogne, les vignes du Clos du Notaire bénéficient d'un microclimat dû à la proximité de l'estuaire et à l'exposition de ses coteaux en pente sud. Sur un sous-sol argilo-calcaire, longtemps exploité en carrières, ce terroir de graves produit depuis les romains des raisins de qualité. Le vignoble de 20 ha est complanté des seuls cépages bordelais : Merlots Noirs, Cabernets-Sauvignons, Cabernets Francs et Malbecs. Les vignes sont anciennes, 1/3 ont plus de 30 ans et certaines parcelles 50 ans… Les ceps sont palissés en méthode traditionnelle et cultivés dans le respect de l'environnement. L'alliance du terroir, du climat et du travail de vigneron répond à tous les critères de l'appellation d'origine contrôlée. Les vendanges de raisins bien mûrs ont lieu en septembre. Après triage, égrappage et foulage, ils sont mis en cuves thermo régulées. La fermentation et la macération durent plus de vingt jours et sont rythmées par des dégustations quotidiennes. Les vins du Clos du Notaire sont élevés au moins 18 mois dans les chais de la propriété. Barriques neuves en chêne merrain et cuves sont soutirées tous les trimestres. Après les contrôles gustatifs et analytiques, les vins sont mis en bouteille au château. Ces vins exprimeront leur bouquet et la typicité du terroir après un vieillissement de 5 à 15 ans selon les années.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2005 : exceptionnel millésime, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, de bouche ample, de belle présence tannique, un grand vin, très prometteur. 2004 : beau millésime, classique, beaucoup de fruit, belle matière, vin charnu, très parfumé, tout en bouche, savoureux, d’excellente garde. 2003 : beau vin généreux et persistant, puissant, aux saveurs fruitées, aux tanins bien présents, riche et gras, un vin qui devrait tenir ses promesses. 2002 : un vin très réussi, de belle couleur rubis, ample et bien parfumé (cerise noire, épices), bien corsé, aux tanins équilibrés, ferme et persistant.

   

L’IRRÉSISTIBLE CLOS DU NOTAIRE


Roland Charbonnier

33710 Bourg-sur-Gironde
Téléphone : 05 57 68 44 36
Télécopie : 05 57 68 32 87
Email : closnotaire@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/closnotaire

NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Georges KLEIN et Fils

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Plusieurs fois lauréat au Concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison. Vous aimerez comme moi ce Crémant d’Alsace 2003, à la mousse fine et légère, issu d’un assemblage de Pinot blanc, de Pinot gris et de Chardonnay, très frais, bien fruité, qui associe rondeur et finesse, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, une référence incontestable à un prix défiant toute concurrence. Leur Pinot noir de Saint-Hippolyte 2005 est une grande valeur sûre, coloré, de bouche ample et charnue, avec des nuances de cerise noire, de groseille et de cannelle, vraiment savoureux. Le Gewurztraminer Geissberg, de robe jaune paille doré très brillant, est tout aussi réussi, finement épicé comme il le faut. Excellent Riesling Vieilles Vignes, qui allie finesse et suavité, au nez complexe, un vin racé et charmeur, typé, très fruité. Le Sylvaner est régulièrement très réussi, au nez subtil, un vin franc, frais, ample et persistant. Goûtez aussi le Pinot gris 2005, originaire d’un terroir sablonneux, un vin riche, harmonieux, aux notes de fruits secs (amande) et de buis, rond, avec cette bouche pleine et distinguée, vraiment savoureux.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Télécopie :03 89 73 06 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr
 

Château la ROSE- POURRET

Le vignoble familial (depuis 200 ans) s’étend sur 8 ha. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (70 %) et Cabernet (30%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Les labours, les vendanges manuelles, la vinification traditionnelle, l’élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année... Vous apprécierez ce Saint-Émilion GC 2005, de belle robe grenat, charnu, concentré et gras, puissant et dense, au nez dominé par le pruneau et le poivre, finement boisé, de très bonne évolution. Le 2004 est de belle robe soutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corsé, harmonieux et persistant, un vin d’excellente évolution. Le 2003, de belle robe grenat, est un vin charnu, très équilibré, aux arômes d’épices, de fruits rouges cuits et de cuir, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de garde. Excellent 2002, riche en couleur comme en matière, au nez de fruits confits, légèrement épicé. Le 2001 est de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d’épices, élégant et harmonieux. Le 2000 est un vin comme nous les aimons, riche en couleur comme en matière, au nez de fruits et d’humus, légèrement épicé, tout en finale.

M. Warion

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 13
Télécopie :05 57 74 43 93
Email : contact@la-rose-pourret.com
Site personnel : www.la-rose-pourret.com
 

Château du SOULEILLOU

Au sommet avec son Cahors cuvée Diane (issu de vieilles vignes des Auxerrois et Tannat), très bien élevé en barriques de chêne, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde. Le Cahors Château Souleillou 2005 est un beau vin, charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges mûrs, de bonne garde.

Jean-Pierre Raynal

46140 Douelle
Téléphone :05 65 20 01 88
Télécopie :05 65 20 01 88
 

H. DARTIGALONGUE ET FILS

C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : dartigalongue@vinsdusiecle.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
L’IRRÉSISTIBLE CLOS DU NOTAIRE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Georges KLEIN et Fils
Château la ROSE- POURRET
Château du SOULEILLOU
H. DARTIGALONGUE ET FILS

PROVENCE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

PROVENCE ROUGES

En Bandol, en Coteaux-d’Aix, en Corse, en Coteaux Varois ou en Côtes-de-Provence, le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux grands vins. Ils sont élevés par ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Clairette, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux. Ceux-là élèvent des vins formidables dans toutes les appellations provençales. Ce qui compte ici, c’est le rapport qualité-prix-plaisir, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des cuvées spéciales, plus “typées” par leurs vinifications trop sophistiquées que par un véritable terroir.

Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
BAUMELLES
LAFRAN-VEYROLLES
L'OLIVETTE
MOULIN DES COSTES
PIBARNON
ROUVIÈRE
TERREBRUNE
VANNIÈRES
PEY NEUF
(TEMPIER)
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
CABRAN
ELIE SUMEIRE
HOUCHART
JAS D' ESCLANS
MAIME
CELLIERS DE RAMATUELLE
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRE
SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE
La SANGLIERE
SAUVEUSE
TOURNELS
(JACOURETTE)
RÉVAOU
RIMAURESQ
ROUILLÈRE
SAINT-MAUR
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN
BEAULIEU
DALMERAN
GAVELLES
Clos 3 SOURCES
BEAUPRÉ
(LA VALLONGUE)
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
CRÉMADE (P)
MAESTRACCI (C)
PERALDI (C)
TRIANS (CV)
FONTLADE (CV)
(LAFOUX (CV))
LOOU (CV)
TORRACCIA (C)
FIUMICICOLI (C)
GENTILE (C)
(LUCCIARDI (C))
ORENGA DE GAFFORY (C)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
(LA BÉGUDE*)
FONT-VIVE
LA LAIDIÈRE
NOBLESSE*
(RIBOTTE*)
ROCHE REDONNE
(BARTHÈS)
(LA ROQUE)
SUFFRENE
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS
(BASTIDIÈRE*)
(BERNE)
(BRÉGANÇON*)
CRESSONNIÈRE*
ESTELLO
GALOUPET*
(ROQUEFORT)
ROUËT
ROUVIÈRE
SAINTES-ROSELINE*
(BRIGUE*)
CURÉBÉASSE
(FERRAGES)
(GRANDE PALLIÈRE)
(PAS DU CERF)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(LES BÉATES*)
BEAUFÉRAN
(BELAMBRÉE)
FONSCOLOMBE*
(GLAUGES DES ALPILLES)
SAINT-JULIEN*
(CALISSANNE)
SAINT-JEAN
(Cellier de SAINT-LOUIS)
AUTRES APPELATIONS

ALISO ROSI (C)
Clos d'ALZETO (C)
AUGIER (Bellet)*
FOGOLAR (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(MALAUTIERS*)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
FOULEURS de SAINT-PONS
AUTRES APPELATIONS

(VIGN. ROY RENÉ)

PROVENCE ROUGES

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html